Portrait de Jean Racine (1639-1699). Tableau d’après Jean Baptiste Santerre (1651-1717). Musée du Château de Versailles, France
Portrait de Jean Racine (1639-1699). Tableau d’après Jean Baptiste Santerre (1651-1717). Musée du Château de Versailles, France
Portrait de Jean Racine (1639-1699). Tableau d’après Jean Baptiste Santerre (1651-1717). Musée du Château de Versailles, France  ©Getty -  Josse/Leemage/Corbis Historical
Portrait de Jean Racine (1639-1699). Tableau d’après Jean Baptiste Santerre (1651-1717). Musée du Château de Versailles, France ©Getty - Josse/Leemage/Corbis Historical
Portrait de Jean Racine (1639-1699). Tableau d’après Jean Baptiste Santerre (1651-1717). Musée du Château de Versailles, France ©Getty - Josse/Leemage/Corbis Historical
Publicité
Résumé

La naissance de Jean Racine le 22 décembre 1639 à La Ferté-Milon ne le prédestinait pas à la gloire qu'il connut. Or, il accomplit une trajectoire sociale extraordinaire au Grand Siècle. Alain Viala nous explique en quoi la carrière du dramaturge illustre une « stratégie du caméléon ».

avec :

Pierre Benetti (journaliste (Le Monde), critique littéraire (En Attendant Nadeau) et doctorant en anthropologie (EHESS)), Alain Viala (professeur de littérature à Paris III et à Oxford.).

En savoir plus

Pour commencer cette série, nous accueillons Alain Viala, professeur émérite à l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 et à l'Université d'Oxford, auteur notamment de Racine. La stratégie du caméléon (Seghers). Il nous raconte la vie de Racine, depuis sa petite ville de naissance jusqu'à la cour de Louis XIV, à travers les allers-retours à Port-Royal, son rôle de père protecteur et d'amant passionné, sa collaboration avec Molière, son caractère prétentieux, les dernières années et le retour à la foi janséniste...

Il y a plusieurs facettes dans une même vie, oui. Et plusieurs étapes dans cette vie. - Alain Viala

Publicité

Tragédien, historiographe, de nouveau dramaturge ; ce que Racine a à être, il le devient. D'où la métaphore du caméléon, à ne pas entendre au sens négatif : 

Métaphore qui signifie que l’excellent écrivain doit prendre les couleurs et les tonalités qui correspondent à un moment, un milieu, un public  - Alain Viala

Et en fin d'émission, réécoutez la chronique de Pierre Benetti, du journal en ligne En attendant Nadeau

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration
Didier Pinaud
Collaboration
Laurence Millet
Réalisation
Laurence Jennepin
Collaboration