Mettre en scène l'invisible : épisode 3/4 du podcast Nathalie Sarraute, l'essence des choses

Nathalie Sarraute
Nathalie Sarraute ©Sipa - Andersen / SIPA
Nathalie Sarraute ©Sipa - Andersen / SIPA
Nathalie Sarraute ©Sipa - Andersen / SIPA
Publicité

Le théâtre de Nathalie Sarraute s'affranchit des personnages et joue des silences. Dans ce troisième volet, Jacques Lassalle qui mit en scène nombre des pièces de Nathalie Sarraute nous parle de ce théâtre si particulier.

Avec

Jacques Lassalle, dramaturge et metteur en scène, nous parle aujourd'hui du théâtre de Nathalie Sarraute, de ses innovations et de son rapport à ce qui a priori échappe à la représentation.

A 15h30, Alexis Brocas nous présente le dernier numéro du Magazine littéraire consacré à la rentrée littéraire étrangère et dans lequel on peut lire un dossier consacré à la parution des mémoires de John Le Carré. Il évoque aussi trois de ses coups de cœur : Les Petites chaises rouges d'Edna O'Brien (Sabine Wespieser, 2016), Brève histoire de sept meurtres de Marlon James (Albin Michel, 2016) et Comme l'ombre qui s'en va d'Antonio Munoz Molina (Seuil, 2016).

Publicité

Et à 15h55, Jacques Bonnaffé lit Jacques Réda.

MUSIQUE GENERIQUE: Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction)

MUSIQUE CHRONIQUE: Self portrait de Chilly Gonzales.

Rediffusion de l'émission du 28/09/2016

L'équipe