19 mai 1967 : Les Beatles célèbrent l’achèvement de leur nouvel album, Sgt Pepper's Lonely Hearts Club Band, lors d’une conférence de presse à Londres. Le LP sort le 1er juin.
19 mai 1967 : Les Beatles célèbrent l’achèvement de leur nouvel album, Sgt Pepper's Lonely Hearts Club Band, lors d’une conférence de presse à Londres. Le LP sort le 1er juin.
19 mai 1967 : Les Beatles célèbrent l’achèvement de leur nouvel album, Sgt Pepper's Lonely Hearts Club Band, lors d’une conférence de presse à Londres. Le LP sort le 1er juin. ©Getty - John Pratt / Hulton Archive
19 mai 1967 : Les Beatles célèbrent l’achèvement de leur nouvel album, Sgt Pepper's Lonely Hearts Club Band, lors d’une conférence de presse à Londres. Le LP sort le 1er juin. ©Getty - John Pratt / Hulton Archive
19 mai 1967 : Les Beatles célèbrent l’achèvement de leur nouvel album, Sgt Pepper's Lonely Hearts Club Band, lors d’une conférence de presse à Londres. Le LP sort le 1er juin. ©Getty - John Pratt / Hulton Archive
Publicité
Résumé

Paul McCartney disait : « On n’était pas seulement dans l’air du temps ; on était dans l’esprit du siècle. » Tentons alors de saisir cet esprit avec Frédéric Granier, qui nous emmène découvrir le parcours des Beatles et la révolution sociale et culturelle à laquelle ils ont contribué.

avec :

Frédéric Granier (journaliste, spécialiste de la culture pop), Jérôme Dupuis (Journaliste).

En savoir plus

Frédéric Granier, journaliste_,_ spécialiste de la culture pop, vient de publier Les Beatles, quatre garçons dans le siècle (Perrin, 2020). 

Comment écrire la biographie d’un « monstre à quatre têtes » ?

Publicité

Il s’agit de comprendre ce qui constitue l’alchimie de ce groupe. C’est un carré magique : si on enlève une face, tout s’écroule. – Frédéric Granier

Et il sera difficile en effet pour les Beatles de porter le poids du succès ; aucun des quatre musiciens n’est tout à fait parvenu à s’échapper « de l’ombre envahissante du groupe le plus populaire de tous les temps ».

Des fans font la queue pour des billets du concert des Beatles à la De Montfort Hall
Des fans font la queue pour des billets du concert des Beatles à la De Montfort Hall
© Getty - Chris Morphet/Redferns

Les sixties et au-delà

Certes, les Beatles incarnent les années 1960, mais pas seulement : ils sont aussi d'une part les enfants de l’Angleterre d’après-guerre, encore imprégnée de l’ère victorienne, et d'autre part ils sont aujourd’hui plus que jamais d’actualité.

Les Beatles, c’est l’émergence d’une culture jeune, qui va imprégner la grande culture. Et avec eux la frontière entre haute culture et culture alternative va devenir de plus en plus ténue. – Frédéric Granier 

Ainsi, en suivant le parcours du groupe, des vestes en cuir aux moustaches tombantes, on observe les transformations de l’histoire :

Les Beatles ont changé leur époque et leur époque a changé les Beatles – Frédéric Granier

Et en fin d'émission, réécoutez la chronique de Jérôme Dupuis, journaliste à l’Express

59 min

MUSIQUE GÉNÉRIQUE (début) : Panama, de The Avener (Capitol)

MUSIQUE GÉNÉRIQUE (fin) : Nuit noire, de Chloé (Lumière noire)

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration
Didier Pinaud
Collaboration
Laurence Millet
Réalisation
Laurence Jennepin
Collaboration