Hôtel Tassel, Victor Horta ©Getty - Alan John Ainsworth/Heritage Images
Hôtel Tassel, Victor Horta ©Getty - Alan John Ainsworth/Heritage Images
Hôtel Tassel, Victor Horta ©Getty - Alan John Ainsworth/Heritage Images
Publicité
Résumé

La compagnie des œuvres vous emmène aujourd’hui à la rencontre de Victor Horta, l’un des grands noms du mouvement appelé Art nouveau.

avec :

Françoise Aubry.

En savoir plus

Les plus belles constructions de l’architecte belge — les maisons Tassel et Horta, ainsi que les hôtels Van Eetvelde et Solvay — sont aujourd’hui classées à l’UNESCO. Depuis 1969, Saint-Gilles (Bruxelles) s’est même doté d’un musée à son nom. Une difficulté demeure : faire le catalogue de son œuvre, car l’artiste a pris soin d’en détruire plans et dessins avant de tirer sa révérence. 

Matthieu Garrigou-Lagrange s'intéresse aujourd’hui à la vie et l’art de Victor Horta avant de remonter aux origines de l’Art nouveau, mouvement architectural reconnaissable au fait qu'il s'inspire des courbes que l'on trouve dans la nature, et dont le style s’oppose au classicisme. Pour l'accompagner, Françoise Aubry, conservatrice du musée Horta, autrice des ouvrages Le Musée Horta, Saint-Gilles, Horta ou la Passion de l’Architecture ou encore Le Bruxelles de Horta, publiés aux éditions Ludion.

Publicité

Horta propose avec ses maisons un monde fantasmé, sublimé, une transposition du monde naturel, avec une ornementation dérivée de la nature.  Ces maisons sont des paysages intérieurs. Ainsi, à l'intérieur de l'hôtel Tassel, côté rue, se trouvent des vitraux en façades, qui filtrent la lumière et masquent la réalité de la rue, sa réalité triviale et quotidienne. (Françoise Aubry)

MUSIQUE GÉNÉRIQUE (début) : Panama, de The Avener (Capitol)

MUSIQUE GÉNÉRIQUE (fin) : Nuit noire, de Chloé (Lumière noire)

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Anne-Vanessa Prévost
Collaboration
Didier Pinaud
Collaboration
Laurence Millet
Réalisation
Laurence Jennepin
Collaboration