Paul Celan lisant à la galerie Dorothea Lohr de Francfort-sur-le-Main, 18 juillet 1964.
Paul Celan lisant à la galerie Dorothea Lohr de Francfort-sur-le-Main, 18 juillet 1964. - D. R.
Paul Celan lisant à la galerie Dorothea Lohr de Francfort-sur-le-Main, 18 juillet 1964. - D. R.
Paul Celan lisant à la galerie Dorothea Lohr de Francfort-sur-le-Main, 18 juillet 1964. - D. R.
Publicité

« Fie-toi à la trace des larmes et apprends à vivre. » Paul Celan (1920-1970)

Avec
  • Bertrand Badiou
  • Werner Wögerbauer professeur de littérature allemande à l'Université de Nantes

Comment lire ou qu’est-ce que lire Paul Celan à l’ occasion du centenaire de sa naissance, cinquante ans après la disparition du poète de langue allemande. Eloge du déchiffrement avec…

Bertrand Badiou, traducteur de Paul Celan et chercheur à l' Unité de recherche Paul-Celan du Département Littérature et Langages de École Normale Supérieure et Werner Wögerbauer,  professeur de littérature allemande à l'Université de Nantes, à l’occasion de la parution du Cahier Paul Celan (L’Herne, 2020) dont ils ont codirigé l’édition avec Clément Fradin. En s’appuyant sur de nombreux documents inédits (lettres, traductions et notes privées), ils se sont efforcés d’apporter un nouvel éclairage sur la vie et les choix poétiques du grand auteur roumain de langue allemande.

Publicité

« Les poèmes sont bien quelque part aussi un ressouvenir, parfois même un souvenir à venir. Dans ce souvenir à venir, si vous me permettez l’expression, on revit d’une certaine manière les poèmes. Pour qu’ils restent vrais. » Paul Celan

L'équipe

Farine Manou
Farine Manou
Manou Farine
Production
François Caunac
Réalisation
Thierry Beauchamp
Collaboration