L'Enfer, illustration d'un manuscrit de la Divine Comédie, vers 1485–1495
L'Enfer, illustration d'un manuscrit de la Divine Comédie, vers 1485–1495
L'Enfer, illustration d'un manuscrit de la Divine Comédie, vers 1485–1495 - Sandro Botticelli
L'Enfer, illustration d'un manuscrit de la Divine Comédie, vers 1485–1495 - Sandro Botticelli
L'Enfer, illustration d'un manuscrit de la Divine Comédie, vers 1485–1495 - Sandro Botticelli
Publicité
Résumé

Deux invités, un poète bossu, des chants, des enfers, des siamois, des sirènes, des diables ou demi-diables et même un peu d’alchimie. Avec Michel Orcel traducteur de Dante et Leopardi et Jean-Luc André d’Asciano pour un premier roman fabuleux et non moins italien.

avec :

Michel Orcel (écrivain), Jean-Luc André d'Asciano (éditeur).

En savoir plus

Qui sont nos monstres et qu'en faisons nous? Monstre à deux têtes, deux sexes et trois jambes, avec Jean-Luc André d’Asciano, éditeur – les éditions de L'Œil d'or fêtent tout juste leurs vingt ans -   qui signe un premier et copieux roman Souviens-toi des monstres, aux Forges de Vulcain. 520 pages entre roman d’aventure, uchronie déviante, fantaisie baroque et roman d’initiation habité de créatures, femme-chat, golem, boucs, diables athées et sociétés secrètes dans une Italie du sud fantasmée. Monstre comme Gabriel et Raphaël nés frères siamois dont les chants ont le pouvoir prodigieux, infernal et plus ou moins maîtrisé de tordre la réalité, c’est dire ouvrir les portes, faire pêche miraculeuse, ou même parler avec les morts. Et d’enfer et de monstres il est question encore avec Michel Orcel, poète, écrivain et traducteur d'une longue et majuscule liste de poètes italiens : Leopardi beaucoup et tout le temps - ses Canti / Les Chants aujourd’hui dans sa traduction chez Flammarion - L’Arioste, Le Tasse, d’Annunzio et tout fraîchement une traduction nouvelle de L'Enfer de Dante Alighieri aux Editions La Dogana.

Références

L'équipe

Manou Farine
Production
François Caunac
Réalisation
Thierry Beauchamp
Collaboration