Charles Pennequin : "Mon binôme" à Sète - Gaël Dadies
Charles Pennequin : "Mon binôme" à Sète - Gaël Dadies
Charles Pennequin : "Mon binôme" à Sète - Gaël Dadies
Publicité
Résumé

Lutter, classer, reclasser et déclasser aujourd'hui avec le poète Charles Pennequin, le critique d'art et commissaire d'Exposition François Piron et un salut à Emmanuel Hocquard avec l'écrivain et critique Xavier Person.

avec :

Charles Pennequin, Xavier Person, François Piron (Critique d'art, commissaire d'expositions).

En savoir plus

Aujourd'hui autour de la table François Piron, critique d’art et commissaire d’exposition, à qui l'on doit un parcours Raymond Roussel attrapé par les arts plastiques au Palais de Tokyo en 2013 et un Esprit français saisi par ses bords et sa contre-culture à la Maison Rouge en 2017. Contre-culture bis à la fondation d’Entreprise Ricard à Paris le temps d’une exposition jusqu’au 23 février. Titre Poésie prolétaire. Au programme : trois femmes artistes performeuses ramenées des années 70 et des marges de l’histoire et trois artistes trentenaires.  Et à elles six une généalogie fictive qui dirait : une autre histoire de l’art est possible. Poézi Prolétèr c’est aussi et d’abord le nom d’une brève revue montée en 1997 par Christophe Tarkos, Katalin Molnar et Pascal Doury, à laquelle Charles Pennequin a participé.  Pennequin ou vingt-cinq ans de poésie performances lectures livres dont "Dedans" en 1999, puis Bibi, Bibine, Mon binôme, La vie est un trou, Comprendre la vie ou Pamphlet contre la mort, chez Al dante, Pol aux Éditions de l’Attente mais aussi lecture ou improvisations enregistrées filmées ici ou là, sur téléphone dictaphone ou répondeurs sur le bord de la route, un quai de gare ou dans un bar et aujourd’hui un premier possible roman Gabineau-les-bobines (Pol). Un roman à toute vitesse avec tout un tas de personnages, de lieux, de familles, d'anecdotes et Gabineau, héros absent autour duquel tourne ce roman manège. Et avant d'enquêter sur Gabineau, un salut au poète qui se plaçait sous la protection des "détectives du siècle" Wittgenstein, Stein, Deleuze, Reznikoff et Chandler et s'identifiait à la figure du privé. Avant de lui consacrer prochainement une pleine émission, un salut à Emmanuel Hocquart, disparu le 27 janvier, avec le critique et écrivain Xavier Person.

Références

L'équipe

Manou Farine
Production
François Caunac
Réalisation
Thierry Beauchamp
Collaboration