Herman Melville, 1870
Herman Melville, 1870 - Joseph Oriel Eaton
Herman Melville, 1870 - Joseph Oriel Eaton
Herman Melville, 1870 - Joseph Oriel Eaton
Publicité

"La joie de la littérature, c'est qu'on n'en finit pas avec elle. Si jamais il y a un jour une traduction réussie, c'es la fin du monde. Ce qui nous sauve, c'est que ça ne marche pas." (Georges-Arthur Goldschmidt)

Avec

Comment traduire Herman Melville? Et si sa traduction en français en avait fait un auteur du 20ème siècle? Le 20ème siècle étant celui de la traduction, est-ce aussi celui du traducteur? Pour y répondre aujourd'hui, Bernard Banoun et Thierry Gillyboeuf. Le premier, germaniste, fait histoire colossale des traductions en langue française, le second n'en a toujours pas fini avec Herman Melville.

1h 13

Nos invités :

Publicité

Bernard Banoun, coauteur de l’Histoire des traductions en langue française (Verdier, 2019), quatrième et dernier tome de l'Histoire des traductions en langue française qui achève un projet inédit par son ampleur et ses perspectives : retracer l'histoire des œuvres traduites et des traducteurs, dans tous les domaines, partout où le français a servi de langue de traduction, depuis l'invention de l'imprimerie jusqu'à nos jours (Verdier 2019). 

Thierry Gillyboeuf, écrivain, traducteur de l'anglais et de l'italien, notamment de Henry David Thoreau – auquel il a d’ailleurs consacré une biographie (Fayard, 2012) -,  d’Edgar Allan Poe et d’Herman Melville dont on célèbre le bicentenaire de la naissance en 2019.

L'équipe

Farine Manou
Farine Manou
Manou Farine
Production
François Caunac
Réalisation
Thierry Beauchamp
Collaboration