Comment les savants se racontent-ils ?
Publicité

La cloison que les penseurs de tous ordres érigent contre les débordements de la vie et leur pensée est-elle vraiment étanche ?

Avec
  • Béatrice Barbalato professeur à l’Université catholique de Louvain
  • Marie Berne docteur en littérature

On imagine volontiers que la science s’est construite seulement grâce aux travaux d’une suite de génies, rayons de soleil inattendus et miraculeux, qui auraient éclairé les autres hommes grâce à leur intelligence ou à leur créativité, un peu à la manière d’envoyés du ciel ; Elle ne serait en somme que l’affaire exclusive de quelques individus intellectuellement déracinés, indifférents aux conditions matérielles de leur existence, que leur tempérament porterait très au-dessus des ancrages ordinaires. En vertu de cette conception, quand il est question de science, le local, le contingent et l’anecdotique sont en général priés de passer au second plan, d’aller même se faire voir ailleurs, comme si leurs rôles ne pouvaient être que mineurs.Un exemple ? Albert Einstein. En 1947, alors qu’il commençait, avec beaucoup de réticence, à écrire une sorte d’autobiographie intellectuelle, le père de la relativité fit cette remarque : « L’essentiel dans l’existence d’un homme de mon espèce réside dans ce qu’il pense et comment il pense, non dans ce qu’il fait ou souffre. » Fin de citation. Comme si, en matière de science, la subjectivité devait toujours passer au second plan : ne pas se dire, ne pas s’entendre. À l’en croire, il serait en somme préférable de dissocier la pensée et la vie, autant que l’intelligible et le sensible : il y aurait ici un esprit et là un corps, indépendants l’un de l’autre, l’esprit lévitant au-dessus du corps, sans connexion avec lui, le corps étant seul engagé dans l’empirie chaotique de l’existence...Mais la cloison que les penseurs de tous ordres érigent contre les débordements de la vie est-il aussi étanche ?

P age de Béatrice Barbalato

Publicité

O bservatoire scientifique de la mémoire orale, écrite, cinématographique et du patrimoine autobiographique

L'équipe

Etienne Klein
Etienne Klein
Etienne Klein
Production
Catherine Madure
Collaboration
François Caunac
Réalisation