Comment se porte la culture (scientifique) ?

Des enfants testent un jeu éducatif autour de l'électricité, le 25 mars 2009 à la cité des enfants à Paris, un espace dédié au sein de la "Cité des Sciences et de l'Industrie"
Des enfants testent un jeu éducatif autour de l'électricité, le 25 mars 2009 à la cité des enfants à Paris, un espace dédié au sein de la "Cité des Sciences et de l'Industrie" ©AFP - Boris Horvat
Des enfants testent un jeu éducatif autour de l'électricité, le 25 mars 2009 à la cité des enfants à Paris, un espace dédié au sein de la "Cité des Sciences et de l'Industrie" ©AFP - Boris Horvat
Des enfants testent un jeu éducatif autour de l'électricité, le 25 mars 2009 à la cité des enfants à Paris, un espace dédié au sein de la "Cité des Sciences et de l'Industrie" ©AFP - Boris Horvat
Publicité

Certains parlent d’un « illettrisme scientifique » qui gagnerait nos sociétés, celles qu’on qualifie – à tort ou à raison – de « postmodernes ». Quelques signes portent à le penser, mais nul d’entre eux ne vaut démonstration.

Avec
  • Bruno Maquart Président d'Universcience

Certains parlent d’un « illettrisme scientifique » qui gagnerait nos sociétés, celles qu’on qualifie – à tort ou à raison – de « postmodernes ». Quelques signes portent à le penser, mais nul d’entre eux ne vaut démonstration. Le premier de ces signes tient au fait que tous ceux qui écrivent des livres de science destinés à un « public large » savent que les éditeurs se montrent de plus en plus insistants sur un point : le niveau de ce que l’on écrit ne doit pas être trop élevé et le moins de choses possibles doivent être supposées connues du lecteur. Mais cette demande, qui est nette, relève d’une motivation qui, elle, est sans doute ambigüe : faut-il la mettre sur le compte d’un louable souci démocratique, celui de toucher le plus grand nombre de personnes, ou avère-t-elle plutôt qu’il existerait effectivement une croissance de l’illettrisme scientifique ?

Invité : Bruno Maquart, Président d’Universcience, établissement public qui regroupe le Palais de la Découverte et la Cité des sciences et de l'Industrie.

Publicité

L'équipe