Peugeot  P108 (email sur cuivre)
Peugeot P108 (email sur cuivre)
Peugeot  P108 (email sur cuivre) - François Cassingena-Trévedy
Peugeot P108 (email sur cuivre) - François Cassingena-Trévedy
Peugeot P108 (email sur cuivre) - François Cassingena-Trévedy
Publicité
Résumé

« La politesse sous toutes ses formes, politesse de l'esprit, politesse des manières et politesse du cœur nous introduit dans une république idéale, véritable cité des esprits, où la liberté serait l'affranchissement des intelligences et l'égalité un partage équitable de la considération » Bergson.

avec :

François Cassingena-Trévedy (moine bénédiction, maître de chœur, émailleur sur cuivre.).

En savoir plus

Il n’y a rien de plus simple que le principe de la « conversation scientifique » : un scientifique s'entretient librement avec un autre homme ou avec une femme ; ils s’entretiennent de sciences, mais parlent aussi du reste, par petites touches complices, en vertu d’une certaine politesse de l’esprit, chère à France-Culture, que Bergson a promue par l’argument suivant : « La politesse sous toutes ses formes, politesse de l'esprit, politesse des manières et politesse du cœur nous introduit dans une république idéale, véritable cité des esprits, où la liberté serait l'affranchissement des intelligences et l'égalité un partage équitable de la considération ». C’est ainsi que j’ai chaque semaine, nous avons le plaisir de dialoguer avec d’autres scientifiques, avec également des philosophes, des artistes, des écrivains, des historiens ou encore des alpinistes. Mais, a-t-on fait remarquer, nous n’avons encore jamais reçu d’émailleur sur cuivre. On nous a aussi signalé, là encore à juste titre, que nous n’avions jamais invité de maître de Chœur, ni n’avions jamais conversé avec un moine.

Alors aujourd’hui, nous nous proposons de nous rattraper en faisant d’une pierre trois coups. Nous avons invité une trinité de personnes rassemblées en un seul corps, et ce corps est celui de François Cassingéna-Trévedy.

Publicité
Références

L'équipe

Etienne Klein
Production
Thierry Beauchamp
Collaboration
Thomas Jost
Réalisation