Le 6 avril 2017, Daniel Cohen présentait avec d'autres économistes les premiers résultats d'une simulation de revenu universel pour les bas revenus.  ©AFP - Jacques DEMARTHON
Le 6 avril 2017, Daniel Cohen présentait avec d'autres économistes les premiers résultats d'une simulation de revenu universel pour les bas revenus. ©AFP - Jacques DEMARTHON
Le 6 avril 2017, Daniel Cohen présentait avec d'autres économistes les premiers résultats d'une simulation de revenu universel pour les bas revenus. ©AFP - Jacques DEMARTHON
Publicité
Résumé

Entretien avec Daniel Cohen, directeur du département d'économie de l'Ecole Normale Supérieure.

avec :

Daniel Cohen (Économiste et directeur du département d'économie de l'École Normale Supérieure, Président de l'Ecole d'Economie de Paris).

En savoir plus

Nous sommes en 1930, Albert Einstein voit depuis Berlin, où il habite, les ravages provoqués par la crise économique, et cela l’inquiète. Il écrit :

« Si quelque raison peut pousser un profane en science économique tel que moi, à donner courageusement son opinion sur les difficultés économiques angoissantes de notre époque, c’est assurément la confusion désespérante des diagnostics établis par les spécialistes. Ma réflexion n’est pas originale et ne représente que la conviction d’un homme indépendant et honnête, qui désire ardemment et exclusivement le bien de l’humanité et une organisation plus harmonieuse de l’existence humaine ».

Publicité

Un peu plus loin, Einstein propose de « diminuer la durée du temps de travail, et de limiter légalement le prix des marchandises qui, à cause des monopoles et des cartels, se dérobent de fait aux lois de la libre concurrence ». En somme, au lendemain de la crise de 1929, le père de la relativité demande que la puissance étatique mette en place une régulation garantissant les possibilités d’une concurrence équitable… Il y a là, sans doute, une sorte de contradiction, mais la question que nous voudrions discuter est la suivante : l’économie est-elle si peu une science que chacun peut donner son avis à son sujet ? Ou est-elle, au contraire, le lieu d’une causerie savante réservée aux seuls spécialistes ?

Invité : Daniel Cohen, économiste, directeur du département d’économie de l’Ecole normale supérieure, auteur notamment de La Prospérité du vice, Homo economicus, ou encore, plus récemment, Le Monde est clos et le désir infini (tous édités par Albin Michel).

Programmation musicale

  • Léonard Cohen, The Partisan
  • Paco de Lucia, One summer night
Références

L'équipe

Etienne Klein
Etienne Klein
Etienne Klein
Production
François Caunac
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration