La science et la philosophie se touchent-elles ?

France Culture
Publicité
Avec
  • Jean-Jacques Szczeciniarz Mathématicien et philosophe, il a reçu le Grand prix Georges Charpak de l'Académie des sciences en 2015

Aujourd’hui, chacun le voit bien, la science et la philosophie sont devenues deux disciplines bien séparées, au moins dans la plupart des cursus universitaires. Cette séparation ne semblant guère affecter leurs progressions respectives, il n’y a pas lieu de la remettre en cause, d’autant qu’en apparence la démarche et les objectifs des sciences n’ont guère à voir avec ceux de la philosophie. On pourrait même défendre l’idée qu’il s’agit de deux modes étrangers l’un à l’autre d’exercice de l’activité intellectuelle, qui ne traitent pas des mêmes problèmes, ne mettent pas en jeu les mêmes raisonnements ou facultés, ne reposent pas sur le même type d’organisation et ne répondent pas aux mêmes finalités.

Reste que, tout en étant différentes, la science et la philosophie partagent en sourdine une même visée : la connaissance au sens le plus large du terme. Elles interagissent donc sans doute, plus ou moins fortement selon les sujets. Mais comment ?

Publicité

L'équipe