Illustration contenue dans le web-documentaire "La Terre, un scénario original ?" développée par l'équipe du projet de recherche ExplorNova  - Eve Barlier / DR
Illustration contenue dans le web-documentaire "La Terre, un scénario original ?" développée par l'équipe du projet de recherche ExplorNova - Eve Barlier / DR
Illustration contenue dans le web-documentaire "La Terre, un scénario original ?" développée par l'équipe du projet de recherche ExplorNova - Eve Barlier / DR
Publicité
Résumé

Notre Terre est-elle banale, avec des clones d’elle-même un peu partout dans l’univers ? Sommes-nous seuls dans l’univers ?

avec :

François Forget (Planétologue), Gilles Ramstein (climatologue, directeur de recherches au CEA), Alice Mounissamy (journaliste scientifique).

En savoir plus

Dans l’article de l’Encyclopédie qui définit ce qu’il est convenu d’appeler un « problème », on lit ces phrases : 

« Problème, en termes de logique, signifie une question douteuse, ou une proposition qui paraît n’être ni absolument vraie, ni absolument fausse, mais dont le pour et le contre sont également probables, et peuvent donc être soutenus avec une égale force. Ainsi, c’est un problème que de savoir si la lune et les planètes sont habitées par des êtres qui soient en quelque sorte semblables à nous. C’est aussi un problème que de savoir si chacune des étoiles fixes est le centre d’un système particulier de planètes et de comètes. » 

Publicité

Ces lignes datent du XVIIIe siècle. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts et les scientifiques en ont vu de toutes les couleurs. Il y a plus de vingt ans, ils ont ouvert la chasse aux planètes situées autour d’autres étoiles que le Soleil, par exemple en saisissant les variations de la luminosité de l’étoile observée lorsqu’une planète passe devant elle. C’est ainsi qu’ils ont pu découvrir un très grand nombre d’exoplanètes, dont certaines sont considérées comme « potentiellement habitables » : cela signifie, grosso modo, qu’elles sont situées dans la zone « tempérée » de leur soleil, là où il ne fait ni trop chaud ni trop froid, de sorte que l’eau (s’il y en a) puisse se trouver à l’état liquide, condition nécessaire (mais pas suffisante) pour que la vie puisse se développer.

Mais est-on bien sûr de savoir vraiment dire ce qu’est au juste une planète habitable ? Y a-t-il des raisons de penser que notre Terre est d’une grande banalité astrophysique, avec des clones d’elle-même un peu partout dans l’univers ? Ou doit-on la considérer, au contraire, comme exceptionnelle, voire unique ? En d’autres termes, et pour faire court, sommes-nous seuls dans l’univers ? 

Invités :

Gilles Ramstein, climatologue, chercheur au Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement. 

François Forget, planétologue, directeur de recherche au CNRS, Institut Pierre Simon Laplace

et Alice Mounissamy, journaliste scientifique qui participe à ExplorNova, un projet de recherche qui explore les nouveaux possibles pour la médiation et la co-construction des sciences (jetez un œil à ce webdocumentaire La terre, un scénario original )

Programmation musicale

  • Émilie Simon, "To The Dancers On The Ice" 
  • Leny Escudero, "L'an 3000" 
  • Space Lady, "Major Tom"

Vidéo: "Et si la terre était un film?" (ExplorNova)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

L'équipe

Etienne Klein
Etienne Klein
Etienne Klein
Production
François Caunac
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration