Portrait de femme préhistorique
Portrait de femme préhistorique
Portrait de femme préhistorique ©Getty - Hulton Archive
Portrait de femme préhistorique ©Getty - Hulton Archive
Portrait de femme préhistorique ©Getty - Hulton Archive
Publicité
Résumé

Quelle serait l’histoire de la préhistoire que nous raconterions aujourd’hui si les préhistoriens avaient été des préhistoriennes ?

avec :

Marylène Patou-Mathis (Préhistorienne).

En savoir plus

Partons d’un truisme : il est difficile de voir le passé tel qu’il était lorsqu’il était présent. Cette évidence est ce qui rend la tâche de l’historien démesurée, voire impossible. Car la durée qui nous sépare du passé n’est pas seulement une épaisseur dont l’opacité rendrait son image plus confuse : au cours du temps, c’est aussi notre façon de regarder qui sans cesse se modifie. Pourtant, négligeant ces irréversibles productions de l’historicité,  nous avons tendance à faire comme si le passé, forcément similaire au présent, n’en était qu’un doublon temporellement décalé. 

Par exemple, s’agissant de la préhistoire, dont l’étude a commencé seulement au XIXe siècle, les normes et les préjugés de cette époque sur le rôle des femmes ont été abusivement « rétroprojetés », presque à l’identique, dans les sociétés les plus anciennes, au point de conduire à penser que les femmes préhistoriques passaient leur temps à balayer la grotte… Dans la construction de tels discours, quel fut l’effet des biais désormais dits « de genre » ? Pour le dire autrement, quelle serait l’histoire de la préhistoire que nous raconterions aujourd’hui si les préhistoriens avaient été des préhistoriennes ?

Publicité

Avec Marylène Patou-Mathis, préhistorienne préhistorienne, directrice de recherche au CNRS, auteure de L’homme préhistorique est aussi une femme (Allary Editions, 2020).

Références

L'équipe

Etienne Klein
Production
Thierry Beauchamp
Collaboration
Delphine Lemer
Réalisation