Frontispice de l’Encyclopédie (dessiné par Charles-Nicolas Cochin et gravé par Bonaventure-Louis Prévost). - Charles-Nicolas Cochin et Bonaventure-Louis Prévost
Frontispice de l’Encyclopédie (dessiné par Charles-Nicolas Cochin et gravé par Bonaventure-Louis Prévost). - Charles-Nicolas Cochin et Bonaventure-Louis Prévost
Frontispice de l’Encyclopédie (dessiné par Charles-Nicolas Cochin et gravé par Bonaventure-Louis Prévost). - Charles-Nicolas Cochin et Bonaventure-Louis Prévost
Publicité
Résumé

Où en sommes-nous avec l’universel ? Comment va l’humanisme ? Comment va l’homme ? Aimons-nous toujours la vérité ? Bref, à quelle distance sommes-nous de l’esprit des lumières ?

avec :

Francis Wolff (professeur émérite à l’Ecole Normale Supérieure ULM.).

En savoir plus

Nous proclamons volontiers être les dignes héritiers, plus ou moins vaillants, de l’Esprit des Lumières. Mais est-ce vraiment le cas ? 

À en croire les bons auteurs, l’esprit des Lumières est un esprit - un état d’esprit - qui promeut l’autonomie de l’entendement, la primauté de l’esprit scientifique, la critique des idées innées. C’est aussi une façon de réorienter la finalité humaine de nos actes : on ne vise plus Dieu, mais les hommes, on vise l’humanité telle qu’elle pourrait devenir sur cette Terre (d’où l’idée de progrès). On propose en somme la quête du bonheur en lieu et place de l’aspiration au salut. L’esprit des Lumières invite enfin à croire à l’universel, qu’il s’agisse de celui des droits de l’homme ou de celui qui est lié à la science, aux « vérités des sciences ».

Publicité

Dès ses premières formulations, cet esprit a été soumis à toutes sortes de critiques philosophiques, mais il semble faire face aujourd’hui à une ambiance de fin de règne. Qu’en est-il exactement ? Où en sommes-nous avec l’universel ? Comment va l’humanisme ? Comment va l’homme ? Aimons-nous toujours la vérité ? Bref, à quelle distance sommes-nous de l’esprit des lumières ?

Avec Francis Wolff, philosophe, professeur émérite à l’Ecole Normale Supérieure, auteur de Plaidoyer pour l'universel _(_Fayard, 2019) et Dire le monde (Pluriel, 2020)

Textes lus par Léon Bonnaffé : 

A l’homme, de Victor Hugo, extrait du recueil « La légende des siècles », édité chez Gallimard.  

Ceux qui savent, de Jacques Prévert, extrait du recueil « Choses et autres » édité chez Gallimard.  

Extrait de « Entre Saint-Antoine et San Antonio. (Manifeste cochon) » de Jean-Pierre Verheggen, tiré du recueil « Ridiculum Vitae » édité chez Gallimard.   

(Cette émission a été enregistrée au Théâtre de la Ville - Espace Cardin  dans le cadre de  "Combats" un nouveau rendez-vous mensuel en public.)

Références

L'équipe

Etienne Klein
Etienne Klein
Etienne Klein
Production
Thierry Beauchamp
Collaboration
Delphine Lemer
Réalisation