Claude Lévi-Strauss ©Getty -  Louis MONIER
Claude Lévi-Strauss ©Getty - Louis MONIER
Claude Lévi-Strauss ©Getty - Louis MONIER
Publicité
Résumé

Esquisse de la destitution, dans le rôle de l'éclaireur modèle, du prolétaire par l'indigène, et de l'histoire des peuples par l'étude des peuples sans histoire.

avec :

Emmanuelle Loyer (Historienne, professeure à Sciences Po Paris, spécialiste de l’histoire culturelle des sociétés contemporaines), Marc Abélès (Anthropologue, directeur d’études à l'EHESS (chaire « Anthropologie des Institutions ») et directeur de recherche au CNRS).

En savoir plus

Dans la République des esprits, par une heureuse ventilation, la fonction présidentielle est sujette à l'alternance. Le mandant sartrien, amorcé en 1945, aura duré dix ans, et d'après Régis Debray, une relève s'est profilée dès 1955 avec Claude Lévi-Strauss, à travers "un coup d'archet prémonitoire et magistral, Tristes Tropiques." 

En désaxant bien des certitudes de ses nombreux lecteurs non spécialistes, Tristes Tropiques aura sans doute déjoué bien des a priori. (Alban Cerisier)

Publicité
54 min

Se décentrer

Ce récit à la première personne annonce la critique de la position surplombante de l'homme occidental, figure de l'éclaireur modèle. Mais aussi un basculement de point de vue, avec la place donné à l'indigène, un passage de l'histoire des peuples à l'étude des peuples sans histoire. 

Rien ne sera tout à fait comme avant après "Tristes tropiques". Claude Lévi-Strauss devient une figure d'intellectuel qui passe de la notoriété à la célébrité. Un certain nombre de lecteurs lisent le livre dans la fièvre des grandes lectures, et cela peut-être parce que pour une fois dans sa vie, l'auteur se déboutonne. (Emmanuelle Loyer)

Le récit ayant failli avoir le prix Goncourt, il pose aussi la question du genre auquel il appartient : un récit de terrain ethnographique, un style faisant référence au XVIIème siècle et proche La Rochefoucauld, littéraire et scientifique. Une exploration littéraire dans laquelle Claude Lévi-Strauss écrit "sans précaution" et s'intègre lui-même au récit. 

Claude Lévi-Strauss
Claude Lévi-Strauss
© Getty - Apic

On pouvait sortir de la philosophie, et donner de l'objectivité à des phénomènes sociaux. Avec l'ethnologie telle qu'en témoigne Lévi-Strauss, il y avait une radicalité scientifique et une radicalité politique. C'est aussi grâce à cela que ce qu'on a appelé le "tiers-monde" a pu émerger. (Marc Abélès)

Claude Lévi-Strauss, n'est, d'une certaine manière, pas engagé, il essaie d'éviter un certain nombre d'erreurs induites par l'idée de progrès. Il critique la bien pensance et fait sans arrêt acte d'esprit critique. "Il faut voir que c'est une génération de personnages prête à discuter, à faire parler des gens qui n'étaient pas dans leur vulgate". Il s'agit d'un personnage qui aime provoquer et être provoqué, d'après Marc Abélès

L'auteur orchestre un mouvement général de transition : de la philosophie comme centrale dans le paysage intellectuel français, à une importance donnée aux nouvelles sciences, celles qu'on appellera plus tard les sciences humaines. C'est sans doute cette ouverture qui en fait un succès de réception. 

Rejoindre l'universel en quittant la philosophie

L'ouvrage tient en son coeur la reconnaissance de l'autre, nuançant l'idée de progression et de développement. Ce qui est une question d'histoire, puisqu'elle permet de penser autrement la temporalité en fonction des sociétés et des civilisations, de la relativiser. Pour lui, "il n'y a pas de critère universel permettant de juger les société" rapporte Emmanuelle Loyer

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Tristes tropiques se situe ainsi en tension entre le "je" qui prend la parole, la volonté de relativiser les destins des civilisations, et l'ambition universelle scientifique, vers l'avènement de l'ethnologie et de l'anthropologie. 

Tristes tropiques incarne la fin du progressisme, c'est un livre anticipateur, post-industriel, son désenchantement, c'est celui d'aujourd'hui. (Régis Debray)

58 min
Références

L'équipe

Didier Leschi
Production
Régis Debray
Production
Guillaume Baldy
Réalisation
Rémi Guezodje
Collaboration
Alban Cerisier
Collaboration
Corinne Amar
Collaboration