Emile Zola à son bureau ©Getty - Culture club
Emile Zola à son bureau ©Getty - Culture club
Emile Zola à son bureau ©Getty - Culture club
Publicité
Résumé

Parviendrez-vous à réaliser un sans faute ? Tout le monde est invité à prendre son stylo, devant son écran ou à l’écoute de la radio pour participer à cette expérience collective.

avec :

Alice Zeniter (Ecrivaine, lauréate du Prix du Livre Inter 2013), Jean-Noël Jeanneney (Historien, ancien Président de la BNF, producteur de l'émission "Concordance des temps" sur France Culture).

En savoir plus

Ah ! la dictée c'est un défi qu'on se lance à soi-même et une expérience collective mêlant compétition, plaisir de la langue française et souvenirs d'enfance. Cette semaine, la dictée est un extrait du livre Au bonheur des Dames d'Emile Zola.

Texte de la dictée

Il venait de lancer son invention, le parapluie à godet, qui plus tard devait se populariser. Du reste, le Bonheur perfectionna immédiatement l’invention. Alors, la lutte s’engagea sur les prix. Il eut un article à un franc quatre-vingt-quinze, en zanella, monture acier, inusable, disait l’étiquette. (Ecoliers) Mais il voulut surtout battre son concurrent avec ses manches, des manches de bambou, de cornouiller, d’olivier, de myrte, de rotin, toutes les variétés de manches imaginables. Le Bonheur, moins artiste, soignait l’étoffe, vantait ses alpagas et ses mohairs, ses sergés et ses taffetas cuits. Et la victoire lui resta, le vieillard désespéré répéta que l’art était fichu, qu’il en était réduit à tailler ses manches pour le plaisir, sans espoir de les vendre. Au Bonheur des Dames, Emile Zola

Publicité

Explications des principales difficultés 

- lancer : pour savoir si l'on écrit "er" à la fin d'un verbe, on remplace par un verbe du 3e groupe, comme VENDRE. Si on peut remplacer par VENDU, vous serez devant un participe passé en -É (à accorder ensuite selon la règle des participes). Si on peut remplacer par VENDRE, vous serez devant un infinitif en -ER.

- godet : on le dit emprunt avec le suffixe diminutif -et au moyen néerlandais kodde (« morceau de bois cylindrique ») voyez l’étymologie de hanap. Mais Antoine-Paulin Pihan le tire de l’arabe qadeh' qui signifie (« coupe, vase, calice »). Nom masculin, petit récipient sans pied ni anse. Parapluie à godet : le godet est une bague qui se trouve juste au-dessus du manche.

- populariser : pour savoir si l'on écrit "er" à la fin d'un verbe, on remplace par un verbe du 3e groupe, comme VENDRE. Si on peut remplacer par VENDU, vous serez devant un participe passé en -É (à accorder ensuite selon la règle des participes). Si on peut remplacer par VENDRE, vous serez devant un infinitif en -ER.

- (il) eut : si la phrase n'est pas au passé simple, pas de -t final. Si vous avez l'auxiliaire avoir juste avant, alors c'est eu. 

- Le zanella : est un tissu d’origine italienne en coton léger souvent utilisé comme doublure.

- concurrent : étymologie, du latin concurrere, courir avec. La concurrence est une compétition, une rivalité entre des personnes, des entreprises, etc., qui ont le même objectif, qui recherchent le même avantage.

- bambou : étymologie, du portugais bambu. Nom masculin, plante tropicale ou semi-tropicale, à tige cylindrique ligneuse, souvent creuse et cloisonnée au niveau des nœuds.

- cornouiller : étymologie : du latin cornus, car son bois est dur comme de la corne. Origine : le Cornouiller mâle, Cornus mas, et le Cornouiller sanguin, Cornus sanguinea, sont des espèces européennes, de Méditerranée orientale. Nom masculin, arbre commun dans les haies, les bois.

- myrte : étymologie : Génev. myrtre ; prov. mirt ; espagn. et ital. mirto ; du lat. myrtus ; dont le radical grec est, parfum. nom masculin, arbre ou arbrisseau à feuilles persistantes, à petites fleurs blanches odorantes.

- rotin : nom masculin, tige d'un palmier (rotang), utilisée pour faire des meubles, des objets.

- alpagas : étymologie. Emprunté à l'aymara alpaka, par l'intermédiaire de l'espagnol alpaca. Nom masculin, tissu de laine (à l'origine laine d'alpaga) et de soie.

- mohairs : étymologie. De l'anglais mohair, du moyen français mocayart, de l'italien mocaiaro, de l' arabe مخير, mukháyyar (« choisi »), participe passé de خار khāra (« choisir »). Nom masculin, poil de la chèvre angora.

- sergés : nom masculin, tissu à côtes obliques (une des trois armures fondamentales). 

- taffetas : l'appellation est réputée venir d'un mot persan (« taftâ »), désignant littéralement « ce qui est tissé ». On trouve ainsi l'expression « armure taffetas » en confection pour désigner une armure de toile (tissée selon le principe : un fil pris, un fil laissé). Nom masculin, tissu de soie à armure unie. Le taffetas est, au sens premier du terme, un tissu d'armure toile en soie.

- tailler : pour savoir si l'on écrit "er" à la fin d'un verbe, on remplace par un verbe du 3e groupe, comme VENDRE. Si on peut remplacer par VENDU, vous serez devant un participe passé en -É (à accorder ensuite selon la règle des participes). Si on peut remplacer par VENDRE, vous serez devant un infinitif en -ER.

La Dictée des invités

Alice Zeniter, romancière et metteuse en scène.

Dictée d'Alice Zeniter
Dictée d'Alice Zeniter
- D.R.

Jean-Noël Jeanneney, historien, ancien Président de la BNF, producteur de l'émission "Concordance des temps" sur France Culture.

La dictée de Jean-Noël Jeanneney
La dictée de Jean-Noël Jeanneney
- D.R
Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Sandrine Chapron
Collaboration
Catherine Donné
Collaboration
Rachid Santaki
Production déléguée