Affiches des expositions "Le mystère Le Nain" et "Le pouvoir des fleurs"
Affiches des expositions "Le mystère Le Nain" et "Le pouvoir des fleurs"
Affiches des expositions "Le mystère Le Nain" et "Le pouvoir des fleurs"
Affiches des expositions "Le mystère Le Nain" et "Le pouvoir des fleurs"
Affiches des expositions "Le mystère Le Nain" et "Le pouvoir des fleurs"
Publicité
Résumé

Au menu de cette dispute, Corinne Rondeau, Frédéric Bonnet et Arnaud Laporte débattront des expositions:"Le mystère Le Nain" au Louvre-Lens, et "Le pouvoir des fleurs. Pierre Joseph Redouté" au Musée de la Vie romantique. Sans oublier les conseils de nos critiques...

avec :

Frédéric Bonnet (Journaliste au Journal des Arts), Corinne Rondeau (Maître de conférences en esthétique et sciences de l’art à l’Université de Nîmes et critique d'art).

En savoir plus

"Le mystère Le Nain"

Jusqu'au 26 juin au Musée du Louvre-Lens, à Lens.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Les frères Le Nain sont trois : Antoine l'aîné, Louis, son cadet, et Mathieu, le plus jeune. Originaires de Laon, ils sont formés par un artiste très probablement nordique, mais dont l'identité n'est pas connue. Ils s'installent à Paris en 1629, dans l'enclos privilégié de l'abbaye Saint-Germain-des-Prés, où logent les peintres provinciaux et étrangers désireux d'échapper aux contraintes de la corporation parisienne.

Publicité

Plusieurs de leurs tableaux sont devenus de véritables icônes de l'histoire de l'art. Pourtant leur attribution et leur signification restent souvent énigmatiques et constituent l'un des plus grands mystères de la peinture française.

Au fil de l'exposition, reconstituez le puzzle du « mystère Le Nain » en enquêtant sur Louis le génie méconnu, Antoine le portraitiste et Mathieu l'ambitieux. Explorez les archives historiques, retrouvez des portraits cachés sous d'autres peintures, et découvrez les secrets de fabrication des frères Le Nain...

"Le Pouvoir Des Fleurs, Pierre-Joseph Redouté, (1759-1840)"

Du 26 avril au 1er octobre 2017 au Musée De La Vie Romantique (Paris 9)

Affiche de l'exposition "Le pouvoir des fleurs..."
Affiche de l'exposition "Le pouvoir des fleurs..."

Entre science et beaux-arts, Pierre-Joseph Redouté incarne l’apogée de la peinture florale ; surnommé le « Raphaël des Fleurs », il est devenu un modèle encore célébré aujourd’hui grâce à l’élégance et à la justesse de son interprétation d’une nouvelle flore venue orner les jardins entre la fin de l’Ancien Régime et la Monarchie de Juillet.

Grâce à la générosité du Muséum national d'Histoire naturelle, le musée de la Vie romantique organise pour la première fois en France, une exposition consacrée à Redouté et à son influence. Peintre botaniste, il a contribué à l’âge d’or des sciences naturelles en collaborant avec les plus grands naturalistes de son temps. Il a répondu à leur préoccupation de classement et d’identification de plantes rapportées des quatre continents en les reproduisant à l’aquarelle sur de précieux vélins avec une rigueur scientifique et un talent artistiques inégalés. Peintre des souveraines, de l’impératrice Joséphine à la reine Marie Amélie, il est aussi graveur, éditeur, et professeur.

Plus de 250 peintures, aquarelles, objets d’art, et vélins qui, en raison de leur fragilité, seront présentés suivant un accrochage en partie renouvelé en trois « saisons » proviennent de nombreuses collections publiques françaises (musée du Louvre, musée des Beaux-Arts de Lyon, musée de Grenoble, musée Fabre de Montpellier…) et des musées de Belgique. (extrait du Dossier de presse)

Coups de cœur/griffe

Le Petit salon par Xavier Martinet :

Tous les jours aux alentours de 21h20 les critiques de la Dispute passent au Petit Salon pour discuter d’un sujet de l’actualité culturelle – nouvelles têtes, polémiques, querelles esthétiques. À retrouver ici.

Programmation musicale :

♫ « Sonate à 3 en Mi Maj op 4 n°6 » Corelli Arcangelo

♫ « Caprice en ré Maj op 1 n° 20 » Niccolo Paganini

Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Antoine Lachand
Antoine Lachand
Antoine Guillot
Chronique
Lucile Commeaux
Production déléguée
Virginie Le Duault
Collaboration
Emmanuel Dupuy
Chronique
Yasmine Youssi
Chronique
Marie-Aude Roux
Chronique
Olivier Lamm
Chronique
René Solis
Chronique
Boris Pineau
Collaboration
Murielle Joudet
Chronique
Julien Gester
Chronique
Thierry Chèze
Chronique
Hugo Cassavetti
Chronique
Romain Burrel
Chronique
Iris Brey
Chronique
Joseph Ghosn
Chronique
Sophie Rosemont
Chronique
Laurent Nunez
Chronique
Daniel Finot
Réalisation
Corinne Rondeau
Chronique
Florian Gaité
Chronique
Daniel Martin
Chronique
Harry Bellet
Chronique
Anaël Pigeat
Chronique