Matisse et la gravure, Denis Savary
Matisse et la gravure, Denis Savary
Matisse et la gravure, Denis Savary
Publicité
Résumé

Harry Bellet et Jean-Max Colard se sont rendus au Musée Matisse le Câteau-Cambrésis et au Centre Culturel Suisse. Ils nous parlent ce soir des expositions "Matisse et la gravure l’autre instrument", "Denis Savary: Jour blanc", et "Sabian Baumann. Von Gestern bis Morgen".

avec :

Jean-Max Colard (Critique d'art et commissaire d'exposition), Harry Bellet.

En savoir plus

Les oeuvres d'Henri Matisse sont à nouveau déployées au musée départemental du Cateau-Cambrésis, dévoilant un aspect moins connu du travail de l'artiste.

Trop souvent ignoré, l'Oeuvre Gravé de Matisse revêt pourtant un caractère primordial. De 1900 jusqu'aux dernières années de sa vie, Matisse s'adonne aux différentes techniques de gravures, multipliant les recherches autour d'un thème central : la figure.

Publicité

A travers les différentes techniques de gravure telles que la pointe sèche, l'eau-forte, l'aquatinte, le monotype, le bois, la linogravure et la lithographie, le parcours s'anime et évolue au rythme d'une sélection exemplaire de plus de 200 oeuvres comprenant pour la première fois des matrices, des pierres lithographiques ainsi que des tirages rayés. 

Du 18 octobre 2015 au 06 mars 2016 au musée départemental du Cateau-Cambrésis.

Matisse et la gravure l'autre instrument
Matisse et la gravure l'autre instrument
© Radio France

La pratique de Denis Savary est multiple. Elle se décline tant en dessins, vidéos, installations, qu’en scénographies ou mises en scène. Chaque exposition est une narration, où ses oeuvres convoquent une multitude de références aux croisements de la science, des beaux-arts, de la zoologie ou de la littérature. Son projet pour le CCS, composé de plusieurs oeuvres inédites, démontre un intérêt particulier pour l’architecture, qu’elle soit d’inspiration classique (un temple grec), Renaissance (les jeux d’eau des jardins de la Villa d’Este) ou populaire (une maison de poupée). Il accumule les indices d’un univers dans lequel les coïncidences sont volontaires et les échos infinis.

Du vendredi 22 janvier au dimanche 3 avril 2016 / 13h-19h au Centre Culturel Suisse

Denis Savary, Maldoror, Simon Letellier
Denis Savary, Maldoror, Simon Letellier

L’essence de la démarche de Sabian Baumann pourrait se résumer à cette phrase : la normalité est une exception. Son univers est fait de paradoxes, de métaphores tragicomiques où lyrisme, humour et références esthétiques aux cultures savante et populaire s’entremêlent dans un patchwork disparate révélant la nature intrinsèquement étrange du monde. Pour sa première exposition personnelle en France, Sabian Baumann présente au CCS une sélection de dessins récents sur papier, dont plusieurs issus de la série Liebe und Traum, horizontales Paradies. Dans ses œuvres, questions existentielles, visions fantasmatiques ou onirisme débridé fusionnent dans des narrations qui interrogent la notion d’identité, l’inscription dans le temps ou, plus généralement, la complexité de la vie.

Du vendredi 22 janvier au dimanche 21 février 2016 / 13h-19h au Centre Culturel Suisse 

Sabian Baumann, Von Gestern bis Morgen, aus der Serie Liebe und Traum, Paradies
Sabian Baumann, Von Gestern bis Morgen, aus der Serie Liebe und Traum, Paradies

La Revue de Presse Culturelle d'Antoine Guillot :

Pour écouter la revue de presse culturelle et quotidienne d'Antoine Guillot, cliquez ici  

Saint Jean-Baptiste et Saint-Antoine, priez pour nous...

  • Le Louvre lance la restauration du "Saint Jean-Baptiste" de Léonard de Vinci, avec toutes les précautions (de communication) d'usage
  • Mais il ne fera jamais aussi fort que les "découvreurs" de "La tentation de Saint Antoine", attribué avec force communiqués à Jérôme Bosch le 1er février.

L’Invité de la Dispute : Sharunas Bartas, réalisateur

Art-plastiques : les choix de Sharunas Bartas. [Cliquer ici]

Les coups de coeur : 

"Ta.bu" à la Maison Particulière de Bruxelles jusqu'au 26 mars 2016 (Harry Bellet)

"When Tania arrived home" de Renaud Jerez  à la galerie Crévecoeur jusqu'au 27 février 2016 (Jean-Max Colard)

La programmation musicale : 

 « Les saisons » Marc-Olivier Dupin 

« Free home » Paul Erskine

Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Antoine Guillot
Antoine Guillot
Antoine Guillot
Chronique
Lucile Commeaux
Lucile Commeaux
Lucile Commeaux
Production déléguée
Virginie Le Duault
Collaboration
Emmanuel Dupuy
Chronique
Yasmine Youssi
Chronique
Marie-Aude Roux
Chronique
Olivier Lamm
Chronique
René Solis
Chronique
Boris Pineau
Boris Pineau
Boris Pineau
Collaboration
Murielle Joudet
Chronique
Julien Gester
Chronique
Thierry Chèze
Chronique
Hugo Cassavetti
Chronique
Romain Burrel
Chronique
Iris Brey
Chronique
Joseph Ghosn
Chronique
Sophie Rosemont
Chronique
Laurent Nunez
Chronique
Daniel Finot
Réalisation
Corinne Rondeau
Chronique
Florian Gaité
Chronique
Daniel Martin
Chronique
Harry Bellet
Chronique
Anaël Pigeat
Chronique