"Concert au bas relief" de Valentin de Boulogne et "Interface" de l'exposition Peter Campus
"Concert au bas relief" de Valentin de Boulogne et "Interface" de l'exposition Peter Campus
"Concert au bas relief" de Valentin de Boulogne et "Interface" de l'exposition Peter Campus
"Concert au bas relief" de Valentin de Boulogne et "Interface" de l'exposition Peter Campus
"Concert au bas relief" de Valentin de Boulogne et "Interface" de l'exposition Peter Campus
Publicité
Résumé

Dans cette Dispute, Corinne Rondeau, Florian Gaité et Arnaud Laporte parleront des expositions actuelles: "Peter campus, Video ergo sum"au Jeu de Paume et "Valentin de Boulogne, Réinventer Caravage" au Louvre.

avec :

Corinne Rondeau (Maître de conférences en esthétique et sciences de l’art à l’Université de Nîmes et critique d'art), Florian Gaité (Docteur en philosophie, enseignant à l'Université Paris 1).

En savoir plus

Peter campus "video ergo sum"

Jusqu'au 28 mai au Jeu de Paume, Paris 8e

L’artiste américain Peter Campus (né en 1937 à New York) compte parmi les pionniers de la vidéo les plus influents aux côtés de Bruce Nauman, Nam June Paik, Joan Jonas, Vito Acconci ou Bill Viola, assistant de sa première grande exposition à l’Everson Museum of Art de Syracuse (État de New York) en 1974. Tout au long de sa carrière, Peter Campus a réalisé des vidéos, des installations, et un grand nombre de photographies. Dans ses œuvres vidéo récentes, il fait usage des techniques numériques pour travailler l’image pixel par pixel à la manière d’un peintre. C’est avec une caméra de très haute définition qu’il poursuit ses expérimentations actuelles. Aujourd’hui, nombre de ses œuvres font partie des collections de grands musées d’art contemporain dans le monde.

Publicité

« video ergo sum », première exposition monographique de l’artiste en France, retrace le parcours de Peter Campus, de ses recherches avec la vidéo dans les années 1970 à ses travaux plus récents en vidéo numérique. [extrait de présentation du Jeu de Paume]

Commissaire : Anne-Marie Duguet.

Valentin de Boulogne "Réinventer Caravage"

Jusqu'au 22 Mai au Hall Napoléon du Musée du Louvre, Paris 1er

Concert au bas-relief de Valentin de Boulogne
Concert au bas-relief de Valentin de Boulogne

Considéré comme le plus brillant des peintres à la suite de Caravage et comme l’un des plus grands artistes français, Valentin de Boulogne (1591-1632) passa l’essentiel de sa carrière à Rome, où il reçut de prestigieuses commandes des papes ; son oeuvre fut aussi collectionnée par les puissants, au premier rang desquels figurent Mazarin et Louis XIV, et servit de modèle tout au long du 19e siècle à des maîtres aussi différents que David ou Courbet.

Aussi libre que Caravage, mort lui aussi dans la fleur de l’âge, il reprend à son devancier un réalisme dramatique, le clair-obscur et des thèmes (tavernes, concerts, martyrs et saints…), mais il les transfigure par un sens inédit à la fois du grandiose et de la mélancolie ainsi que par une sensibilité à la couleur d’inspiration néo-vénitienne.

Le Louvre, qui possède la plus riche collection au monde d’oeuvres de l’artiste, s’est associé au Metropolitan Museum de New York pour la première monographie dédiée à la figure la plus importante du mouvement caravagesque en Europe.[extrait de présentation du Louvre]

Commissaire(s) :

Keith Christiansen, John Pope-Hennessy Chairman du département des Peintures européennes, Metropolitan Museum of Art, New York et Annick Lemoine, directeur scientifique du Festival de l’histoire de l’art et maître de conférences, Université de Rennes 2.

Commissaire général :

Sébastien Allard, conservateur général, directeur du département des peintures, musée du Louvre

Le Petit salon par Xavier Martinet

Tous les jours aux alentours de 21h20 les critiques de la Dispute passent au Petit Salon pour discuter d’un sujet de l’actualité culturelle – nouvelles têtes, polémiques, querelles esthétiques. À retrouver ici.

Coups de cœur/griffe

- "An-My Lê" à la galerie Marian Goodman, Paris 3e jusqu'au 27 mai (Coup de cœur de Corinne Rondeau).

- Dora Garcia "Écrits" et Carole Douillard "Dog Life – Unfolded Pictures" La galerie Michel Rein, Paris 3e jusqu'au 13 mai (Coup de cœur de Florian Gaité).

Programmation musicale :

♫:“Pièce n° 10” Henry Du Mont

♫:“Pixel Park” Tom WATT

Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Antoine Lachand
Antoine Lachand
Antoine Guillot
Chronique
Lucile Commeaux
Production déléguée
Virginie Le Duault
Collaboration
Emmanuel Dupuy
Chronique
Yasmine Youssi
Chronique
Joëlle Gayot
Chronique
Marie-Aude Roux
Chronique
Olivier Lamm
Chronique
René Solis
Chronique
Boris Pineau
Collaboration
Murielle Joudet
Chronique
Julien Gester
Chronique
Thierry Chèze
Chronique
Hugo Cassavetti
Chronique
Romain Burrel
Chronique
Iris Brey
Chronique
Joseph Ghosn
Chronique
Sophie Rosemont
Chronique
Laurent Nunez
Chronique
Daniel Finot
Réalisation
Corinne Rondeau
Chronique
Daniel Martin
Chronique
Harry Bellet
Chronique
Anaël Pigeat
Chronique