"D'une pierre deux coups" de Fejria Deliba, "Le fils de Joseph", d'Eugène Green
"D'une pierre deux coups" de Fejria Deliba, "Le fils de Joseph", d'Eugène Green
"D'une pierre deux coups" de Fejria Deliba, "Le fils de Joseph", d'Eugène Green
Publicité
Résumé

Fejria Deliba, Eugène Green : les deux derniers films de ces réalisateurs vont être disputés ce soir, par Thierry Chèze et Julien Gester.

avec :

Julien Gester (Chef du service culture de Libération), Thierry Chèze (Journaliste, critique de cinéma, directeur de la rédaction du magazine Première, animateur de télévision et de radio).

En savoir plus

Zayane a 75 ans. Depuis son arrivée en France, elle n’a jamais dépassé les frontières de sa cité. Un jour elle reçoit une lettre lui annonçant le décès d’un homme qu’elle a connu, autrefois, en Algérie. Le temps d’une journée, elle part récupérer une boite que le défunt lui a légué. Pendant son absence, ses onze enfants se réunissent dans son appartement et découvrent un pan de la vie de leur mère jusque-là ignoré de tous…

D'une pierre deux coups, de Fejria Deliba, avec Milouda Chaqiq, Brigitte Roüan, Claire Wauthion.

Publicité
"D'une pierre deux coups" de Fejria Deliba
"D'une pierre deux coups" de Fejria Deliba

Vincent, un adolescent, a été élevé avec amour par sa mère, Marie, mais elle a toujours refusé de lui révéler le nom de son père. Vincent découvre qu’il s’agit d’un éditeur parisien égoïste et cynique, Oscar Pormenor. Le jeune homme met au point un projet violent de vengeance, mais sa rencontre avec Joseph, un homme un peu marginal, va changer sa vie, ainsi que celle de sa mère.

Le fils de Joseph, d'Eugène Green, avec Victor Ezenfis, Natacha Régnier, Fabrizio Rongione.

"Le fils de Joseph", d'Eugène Green
"Le fils de Joseph", d'Eugène Green

La revue de presse culturelle d'Antoine Guillot :

Pour écouter la revue de presse culturelle et quotidienne d'Antoine Guillot, cliquez ici

Cannes 2016, rupture et apaisement.

La sélection officielle du Festival de Cannes satisfait globalement la presse, qui salue le retour à une certaine audace artistique, malgré l'inévitable effet de déjà-vu. L'édition 2016, entre pression des intermittents, menaces terroristes et tout aussi inévitables polémiques sur l'absence de certains films (celui de Bertrand Bonello en premier lieu), restaurera-t-elle le prestige écorné du "plus grand festival de cinéma du monde" ?

L'Invitée de la Dispute, ORLAN :

Retrouvez les choix cinéma d'ORLAN ici

Les coups de cœur :

Les Malheurs de Sophie, de Christophe Honoré, sortie le 20 avril**. (Julien Gester)**

"Les malheurs de Sophie" Christophe Honoré
"Les malheurs de Sophie" Christophe Honoré

Everybody wants some, de Richard Linklater, sortie le 20 avril (Thierry Chèze)

"Everybody wants some" Richard Linklater
"Everybody wants some" Richard Linklater
Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Eric Loret
Chronique
Antoine Guillot
Antoine Guillot
Antoine Guillot
Production déléguée
Emily Barnett
Chronique
Virginie Le Duault
Collaboration
Emmanuel Dupuy
Chronique
Hugo Boursier
Collaboration
Yasmine Youssi
Chronique
Joëlle Gayot
Chronique
Nathalie Crom
Chronique
Noémie Luciani
Chronique
Marie-Aude Roux
Chronique
Olivier Lamm
Chronique
René Solis
Chronique
Seham Boutata
Collaboration
Julien Gester
Chronique
Thierry Chèze
Chronique
Hugo Cassavetti
Chronique
Joseph Ghosn
Chronique
Laurent Nunez
Chronique
Jean-Max Colard
Chronique
Daniel Finot
Réalisation
Corinne Rondeau
Chronique
Vincent Huguet
Chronique
Daniel Martin
Chronique
Harry Bellet
Chronique
Anaël Pigeat
Chronique