"River of Grass"©Splendor Films,"Liberté"©Filmgalerie451, "Les hirondelles de Kaboul"©MementoFilmsDistribution, "Viendra le feu"©PyramideDistribution
"River of Grass"©Splendor Films,"Liberté"©Filmgalerie451, "Les hirondelles de Kaboul"©MementoFilmsDistribution, "Viendra le feu"©PyramideDistribution
"River of Grass"©Splendor Films,"Liberté"©Filmgalerie451, "Les hirondelles de Kaboul"©MementoFilmsDistribution, "Viendra le feu"©PyramideDistribution
"River of Grass"©Splendor Films,"Liberté"©Filmgalerie451, "Les hirondelles de Kaboul"©MementoFilmsDistribution, "Viendra le feu"©PyramideDistribution
"River of Grass"©Splendor Films,"Liberté"©Filmgalerie451, "Les hirondelles de Kaboul"©MementoFilmsDistribution, "Viendra le feu"©PyramideDistribution
Publicité
Résumé

Au sommaire de cette Dispute consacrée au cinéma : "River of Grass" de Kelly Reichardt, "Liberté" de Albert Serra, "Les hirondelles de Kaboul", de Zabou Breitman, et le coup de coeur de Thierry Chèze pour "Viendra le feu" d'Oliver Laxe

En savoir plus

"River of Grass" de Kelly Reichardt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Synopsis : Derrière les Everglades, la " rivière d’herbe ", vit Cozy, seule, dans un mariage sans passion, ignorant ses enfants. Elle rêve de devenir danseuse, acrobate, gymnaste. Une nuit dans un bar, elle rencontre Lee, un jeune homme sans emploi qui vient de récupérer une arme à feu.

Avec : Lisa Browman, Larry Fessenden,  Dick Russell

Publicité

L'avis des critiques :

« Un film plein de fantaisie et de drôlerie. » Arnaud laporte  

« Une histoire d’amour sans amour, un anti "Bonnie and Clyde" porté par une héroïne électron libre qui tient le film par sa soif d’aventure. » Thierry Chère

« Un film radicalement indépendant, un road movie sans essence, une merveille. » Julien Gester

"Liberté" de Albert Serra

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Synopsis : Madame de Dumeval, le Duc de Tesis et le Duc de Wand, libertins expulsés de la cour puritaine de Louis XVI, recherchent l’appui du légendaire Duc de Walchen, séducteur et libre penseur allemand, esseulé dans un pays où règnent hypocrisie et fausse vertu. Leur mission : exporter en Allemagne le libertinage, philosophie des Lumières fondée sur le rejet de la morale et de l’autorité, mais aussi, et surtout, retrouver un lieu sûr où poursuivre leurs jeux dévoyés. Les novices du couvent voisin se laisseront-elles entraîner dans cette nuit folle où la recherche du plaisir n’obéit plus à d’autres lois que celles que dictent les désirs inassouvis ?

Avec : Helmut Berger, Marc Susini, Iliana Zabeth

L'avis des critiques :

« D’une beauté sidérante et d’une intelligence formidable. » Corinne Rondeau  

« Un film stupéfiant qui abolit toute perception de temps et de réalité. Un film fait pour être vu en salle. » Julien Gester 

_« J’envie ceux qui n'ont pas encore vu ce film. C’est un voyage inattendu, magnifique, un plaisir pour les yeux et l’intellect. »_Thierry Chèze  

« Un film sur les regards, sur la pulsion. Albert Serra nous perd et nous accompagne dans une nuit intemporelle. » Arnaud Laporte

"Les hirondelles de Kaboul", de Zabou Breitman et Eléa Gobbé-Mévellec

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Synopsis : Été 1998, Kaboul en ruines est occupée par les talibans. Mohsen et Zunaira sont jeunes, ils s’aiment profondément. En dépit de la violence et de la misère quotidienne, ils veulent croire en l’avenir. Un geste insensé de Mohsen va faire basculer leurs vies.

Avec : Simon Abkarian, Zita Hanrot, Swann Arlaud

L'avis des critiques :

« Une réussite graphique et technique à l’intérieur d’une histoire qui n’est que didactique et démonstrative.» Julien Gester

« Moche et poussif. Un film qui dénie la réalité de la violence dans un monde aquarellé. » Corinne Rondeau  

"Viendra le feu" d'Oliver Laxe.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Synopsis : Amador Coro a été condamné pour avoir provoqué un incendie. Lorsqu’il sort de prison, personne ne l’attend. Il retourne dans son village niché dans les montagnes de la Galice où vivent sa mère, Benedicta, et leurs trois vaches. Leurs vies s’écoulent, au rythme apaisé de la nature. Jusqu’au jour où un feu vient à dévaster la région.

Avec : Amador Arias, Benedicta Sanchez, Inazio Abrao

Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Antoine Lachand
Antoine Lachand
Antoine Guillot
Chronique
Catherine Robin
Chronique
Charles Arden
Chronique
Lucile Commeaux
Production déléguée
Emmanuel Dupuy
Chronique
Yasmine Youssi
Chronique
Laura Capelle
Chronique
Laurent Bury
Chronique
Philippe Azoury
Chronique
Marie-Aude Roux
Chronique
Thomas Corlin
Chronique
Olivier Lamm
Chronique
Marie Sorbier
Chronique
René Solis
Chronique
Sally Bonn
Chronique
Boris Pineau
Collaboration
Murielle Joudet
Chronique
Julien Gester
Chronique
Sophie Bourdais
Chronique
Thierry Chèze
Chronique
Hugo Cassavetti
Chronique
Iris Brey
Chronique
Joseph Ghosn
Chronique
Sophie Rosemont
Chronique
Laurent Nunez
Chronique
Olivier Joyard
Chronique
Corinne Rondeau
Chronique
Florian Gaité
Chronique
Sonia Déchamps
Chronique
Aïssatou N'Doye
Collaboration
Daniel Martin
Chronique
Alexandre Fougeron
Réalisation
Mathilde Wagman
Chronique
Anaël Pigeat
Chronique