"Voir du pays" de Delphine et Muriel Coulin, "Frantz" de François Ozon, "Divines" de Houda Benyamina
"Voir du pays" de Delphine et Muriel Coulin, "Frantz" de François Ozon, "Divines" de Houda Benyamina
"Voir du pays" de Delphine et Muriel Coulin, "Frantz" de François Ozon, "Divines" de Houda Benyamina
"Voir du pays" de Delphine et Muriel Coulin, "Frantz" de François Ozon, "Divines" de Houda Benyamina
Publicité

Ce soir, nos critiques se disputent autour de trois films français aux horizons assez divers : "Voir du pays" de Delphine et Muriel Coulin, "Frantz" de François Ozon, et "Divines" de Houda Benyamina". Avec Antoine Guillot, Thierry Chèze, Charlotte Garson et Arnaud Laporte.

Avec
  • Antoine Guillot Journaliste, critique de cinéma et de bandes dessinées, producteur de l'émission "Plan large" sur France Culture
  • Thierry Chèze Journaliste, critique de cinéma, directeur de la rédaction du magazine Première, animateur de télévision et de radio
  • Charlotte Garson Rédactrice en chef adjointe des Cahiers du cinéma

Prix du scénario dans la sélection "Un Certain Regard" du dernier Festival de Cannes, "Voir du pays" est le deuxième long-métrage des sœurs Coulin, cinq ans après "17 filles". Le film raconte le week-end d'un régiment militaire "en sas de décompression", dans un luxueux hôtel chypriote, après plusieurs mois en Afghanistan.

"Voir du pays" de Delphine et Muriel Coulin, avec Ariane Labed et Soko. Sortie le 7 septembre.

Publicité

François Ozon, lui, défend les couleurs de la France à la 73ème Mostra de Venise avec ce film en noir et blanc qui voit un jeune français, interprété par Pierre Niney, débarquer dans un village allemand au lendemain de la guerre 14-18.

"Frantz" de François Ozon, avec Pierre Niney. Sortie le 7 septembre.

Caméra d'or 2016 (prix qui récompense le meilleur premier film au Festival de Cannes), "Divines" de Houda Benyamina raconte les pérégrinations de deux jeunes filles dans une banlieue parisienne , entre grisaille du quotidien et rêves de lendemains heureux.

"Divines" de Houda Benyamina, avec Oulaya Amamra, Déborah Lukumuena. Sortie le 31 août.

Le Petit salon de Lucile Commeaux

Tous les jours aux alentours de 21h20 les critiques de la Dispute passent au Petit Salon pour discuter d’un sujet de l’actualité culturelle – nouvelles têtes, polémiques, querelles esthétiques. À retrouver ici.

L'équipe