Jean-Paul Dubois lors de la remise du Prix Goncourt le 4 novembre 2019
Jean-Paul Dubois lors de la remise du Prix Goncourt le 4 novembre 2019
Jean-Paul Dubois lors de la remise du Prix Goncourt le 4 novembre 2019 ©AFP - Mollona / Leemage
Jean-Paul Dubois lors de la remise du Prix Goncourt le 4 novembre 2019 ©AFP - Mollona / Leemage
Jean-Paul Dubois lors de la remise du Prix Goncourt le 4 novembre 2019 ©AFP - Mollona / Leemage
Publicité
Résumé

Au sommaire de cette Dispute littérature, retour sur quelques prix d'automne qui viennent juste d'être décernés : le Prix Goncourt à Jean-Paul Dubois, le Renaudot à Sylvain Tesson, le Femina à Sylvain Prudhomme, et le Grand Prix du roman de l'Académie Française attribué à Laurent Binet.

avec :

Jean-Christophe Brianchon (Rédacteur en chef de I/O Gazette), Grégoire Leménager (Journaliste à l'Obs), Raphaëlle Leyris (Chef adjointe du Monde des livres.).

En savoir plus

Prix Goncourt 2019  :  Jean-Paul Dubois, « Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon » (édition de l'Olivier)

Jean-Paul Dubois, « Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon » (édition de l'Olivier)
Jean-Paul Dubois, « Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon » (édition de l'Olivier)

Présentation : Cela fait deux ans que Paul Hansen purge sa peine dans la prison provinciale de Montréal. Il y partage une cellule avec Horton, un Hells Angel incarcéré pour meurtre. Retour en arrière: Hansen est superintendant a L'Excelsior, une résidence où il déploie ses talents de concierge, de gardien, de factotum, et – plus encore – de réparateur des âmes et consolateur des affligés. Lorsqu'il n'est pas occupé à venir en aide aux habitants de L'Excelsior ou à entretenir les bâtiments, il rejoint Winona, sa compagne. Aux commandes de son aéroplane, elle l'emmène en plein ciel, au-dessus des nuages. Mais bientôt tout change. Un nouveau gérant arrive à L'Excelsior, des conflits éclatent. Et l'inévitable se produit. Une église ensablée dans les dunes d'une plage, une mine d'amiante à ciel ouvert, les méandres d'un fleuve couleur argent, les ondes sonores d'un orgue composent les paysages variés où se déroule ce roman. 

Histoire d'une vie, Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon est l'un des plus beaux livres de Jean-Paul Dubois. On y découvre un écrivain qu'animent le sens aigu de la fraternité et un sentiment de révolte à l'égard de toutes les formes d'injustice.

Publicité

Prix Renaudot 2019 : Sylvain Tesson , "La Panthère des neiges" (Gallimard)

Sylvain Tesson , "La Panthère des neiges" (Gallimard)
Sylvain Tesson , "La Panthère des neiges" (Gallimard)

Présentation : «– Tesson ! Je poursuis une bête depuis six ans, dit Munier. Elle se cache sur les plateaux du Tibet. J'y retourne cet hiver, je t'emmène.
– Qui est-ce ?
– La panthère des neiges. Une ombre magique!
– Je pensais qu'elle avait disparu, dis-je.
– C'est ce qu'elle fait croire.»

33 min

Prix Femina 2019 : Sylvain Prudhomme, "Par les routes" (Gallimard)

Sylvain Prudhomme, "Par les routes" (Gallimard)
Sylvain Prudhomme, "Par les routes" (Gallimard)

Présentation : «J’ai retrouvé l’autostoppeur dans une petite ville du sud-est de la France, après des années sans penser à lui. Je l’ai retrouvé amoureux, installé, devenu père. Je me suis rappelé tout ce qui m’avait décidé, autrefois, à lui demander de sortir de ma vie. J’ai frappé à sa porte. J’ai rencontré Marie.»
Avec Par les routes, Sylvain Prudhomme raconte la force de l’amitié et du désir, le vertige devant la multitude des existences possibles.

54 min
1h 01

Grand Prix du roman de l'Académie Française 2019 : Laurent Binet, "Civizilations" (Grasset)

Laurent Binet, "Civizilations" (Grasset)
Laurent Binet, "Civizilations" (Grasset)

Présentation : Vers l’an mille  : la fille d’Erik le Rouge met cap au sud. 1492  : Colomb ne découvre pas l’Amérique. 1531  : les Incas envahissent l’Europe. À quelles conditions ce qui a été aurait-il pu ne pas être  ?
Il a manqué trois choses aux Indiens pour résister aux conquistadors.  Donnez-leur  le cheval, le fer, les anticorps, et toute l’histoire du monde est à refaire. Civilizations est le roman de cette hypothèse : Atahualpa débarque dans l’Europe de Charles Quint. Pour y trouver quoi  ? L’Inquisition espagnole, la Réforme de Luther, le capitalisme naissant. Le prodige de l’imprimerie, et ses feuilles qui parlent. Des monarchies exténuées par leurs guerres sans fin, sous la menace constante des Turcs. Une mer infestée de pirates. Un continent déchiré par les querelles religieuses et dynastiques.
Mais surtout, des populations brimées, affamées, au bord du soulèvement, juifs de Tolède, maures de Grenade, paysans allemands  : des alliés. De Cuzco à Aix-la-Chapelle, et jusqu’à la bataille de Lépante, voici le récit de la mondialisation renversée, telle qu’au fond, il s’en fallut d’un rien pour qu’elle l’emporte, et devienne réalité.

27 min
Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Antoine Lachand
Antoine Lachand
Antoine Guillot
Chronique
Catherine Robin
Chronique
Charles Arden
Chronique
Lucile Commeaux
Production déléguée
Emmanuel Dupuy
Chronique
Yasmine Youssi
Chronique
Laura Capelle
Chronique
Laurent Bury
Chronique
Philippe Azoury
Chronique
Marie-Aude Roux
Chronique
Thomas Corlin
Chronique
Olivier Lamm
Chronique
Marie Sorbier
Chronique
René Solis
Chronique
Sally Bonn
Chronique
Boris Pineau
Collaboration
Murielle Joudet
Chronique
Julien Gester
Chronique
Sophie Bourdais
Chronique
Thierry Chèze
Chronique
Hugo Cassavetti
Chronique
Iris Brey
Chronique
Joseph Ghosn
Chronique
Sophie Rosemont
Chronique
Laurent Nunez
Chronique
Olivier Joyard
Chronique
Corinne Rondeau
Chronique
Florian Gaité
Chronique
Sonia Déchamps
Chronique
Aïssatou N'Doye
Collaboration
Alexandre Fougeron
Réalisation
Mathilde Wagman
Chronique
Anaël Pigeat
Chronique