"Le Bal des ombres", "Le Champ", Le Journal de La Dispute : L'affaire Matzneff
"Le Bal des ombres", "Le Champ", Le Journal de La Dispute : L'affaire Matzneff
 "Le Bal des ombres", "Le Champ", Le Journal de La Dispute : L'affaire Matzneff
"Le Bal des ombres", "Le Champ", Le Journal de La Dispute : L'affaire Matzneff
"Le Bal des ombres", "Le Champ", Le Journal de La Dispute : L'affaire Matzneff
Publicité
Résumé

Au sommaire de cette Dispute Littérature : "Le Bal des ombres", de Joseph O'Connor (Rivages), "Le Champ", de Robert Seethaler (Sabine Wespieser), Coup de cœur de François Angelier pour "Harpo", de Fabio Viscogliosi (Actes Sud)

avec :

Lucile Commeaux (Productrice de La Critique), François Angelier (Producteur de l’émission "Mauvais Genres" sur France Culture, spécialiste de littérature populaire), Philippe Chevilley (Chef du service culture des Echos).

En savoir plus

"Le Bal des ombres", de Joseph O'Connor (Rivages)

"Le Bal des ombres", de Joseph O'Connor (Rivages)
"Le Bal des ombres", de Joseph O'Connor (Rivages)

Présentation : Joseph O'Connor rejoint le catalogue des Editions Rivages après de longues années passées chez Phébus, où il était l'un des auteurs emblématiques. Grand romancier irlandais, il revient à la veine historique qui a fait son succès avec ce roman malicieux sur la vie de Bram Stoker, le créateur du mythique Dracula. Mais il refuse toute biographie romancée trop linéaire et se lance dans une fiction inventive, surprenante, qui évoque aussi une figure légendaire du théâtre anglais, l'actrice Ellen Terry, sorte de Sarah Bernhardt londonienne, figure féministe et puissante. Roman d'amour, roman sur les mystères et les errances de la création, ce texte est une célébration de l'Art de raconter et de vivre des histoires.

L'avis des critiques : 

Publicité

« Il y a une virtuosité dans la construction du roman.  Un très bon équilibre entre les dialogues qui font avancer l’action rapidement et la description qui est magnifiquement lyrique. » Lucile Commeaux

« La belle histoire d’un trio artistique improbable et les coulisses de l’accouchement d’un mythe magnifique, celui de Dracula. Un livre qui nous prend avec une construction complexe dans lequel il faut se plonger avec attention.» Philippe Chevilley

« Un roman très riche pour un sujet passionnant à la construction sophistiquée qui nous amène dans les coulisses du théâtre et de la littérature de Londres au 19e siècle. » François Angelier

Le Journal de La Dispute : L'affaire Matzneff ou la responsabilité morale des éditeurs en question

L'écrivain Gabriel Matzneff à son domicile en 2009.  (MARC CHARUEL / MARC CHARUEL)
L'écrivain Gabriel Matzneff à son domicile en 2009. (MARC CHARUEL / MARC CHARUEL)

"Le Champ", de Robert Seethaler  (Sabine Wespieser)

"Le Champ", de Robert Seethaler  (Sabine Wespieser)
"Le Champ", de Robert Seethaler (Sabine Wespieser)

Présentation : Comment caractériser une vie entière ? Les voix qui s’élèvent ici sont celles des habitants du cimetière, qu’on nomme « le champ » dans la petite ville de Paulstadt. À la concision des épitaphes, l’écrivain substitue les mots des défunts. Par un souvenir, une sensation fugace, une anecdote poignante, chacun de ces narrateurs évoque ce que fut son existence. Au fil de la lecture émerge le portrait d’une bourgade comme tant d’autres, marquée par le retour de la prospérité au mitan du siècle dernier. La vie tourne autour des figures locales : le maire, la fleuriste, le facteur, le curé dévoré par les flammes dans l'incendie de l'église, le marchand de légumes…

L'avis des critiques :

« La découverte d’une grande écriture. Une lecture éprouvante qui m’a émue et affectée. » Lucile Commeaux

« Un roman avec une certaine répétition mais sans aucun systématisme. Un livre émouvant, intelligent, vivant et concret, porté par la langue précise de Robert Seethaler. » Arnaud Laporte

« Un beau cœur funèbre, une ode à la vie et à la mélancolie. Un livre qui m’a touché à chaque chapitre pour des raisons différentes. » Philippe Chevilley

« Un livre parfaitement réussi qui m’a aussi beaucoup ému et touché. » François Angelier

Coup de cœur de François Angelier pour "Harpo", de Fabio Viscogliosi (Actes Sud)

"Harpo", de Fabio Viscogliosi (Actes Sud)
"Harpo", de Fabio Viscogliosi (Actes Sud)

Présentation : A ce propos, on a reçu ce matin des nouvelles de l'Est, par télégramme, Harpo a bel et bien quitté Moscou comme prévu, le 6 de ce mois, l'ambassade est formelle. Par ailleurs, on ne signale aucun incident particulier sur la ligne ferroviaire. C'est donc au Havre, à la descente du train, que sa trace se fond dans le paysage. Le chief detective réfléchit en allumant une nouvelle Chesterfield. Il déambule dans le bureau et vient se chauffer les fesses contre le radiateur en fonte. Voilà une affaire qui l'émoustille, un tableau vaporeux à souhait, sfumato, comme il les aime. La difficulté le stimule, mieux, le rassure. À présent, il l'affirme, poing serré, on va le retrouver, pour sûr - Harpo Marx, tout de même, ce n'est pas n'importe qui. F. V.

Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Antoine Lachand
Antoine Lachand
Antoine Guillot
Chronique
Catherine Robin
Chronique
Charles Arden
Chronique
Lucile Commeaux
Production déléguée
Emmanuel Dupuy
Chronique
Yasmine Youssi
Chronique
Laura Capelle
Chronique
Laurent Bury
Chronique
Philippe Azoury
Chronique
Marie-Aude Roux
Chronique
Thomas Corlin
Chronique
Olivier Lamm
Chronique
Marie Sorbier
Chronique
René Solis
Chronique
Sally Bonn
Chronique
Boris Pineau
Collaboration
Murielle Joudet
Chronique
Julien Gester
Chronique
Sophie Bourdais
Chronique
Thierry Chèze
Chronique
Hugo Cassavetti
Chronique
Iris Brey
Chronique
Joseph Ghosn
Chronique
Sophie Rosemont
Chronique
Laurent Nunez
Chronique
Olivier Joyard
Chronique
Corinne Rondeau
Chronique
Florian Gaité
Chronique
Sonia Déchamps
Chronique
Aïssatou N'Doye
Collaboration
Alexandre Fougeron
Réalisation
Mathilde Wagman
Chronique
Anaël Pigeat
Chronique