"Traviata - Vous méritez un avenir meilleur", "Eliogabalo" et "Homages"
"Traviata - Vous méritez un avenir meilleur", "Eliogabalo" et "Homages"
"Traviata - Vous méritez un avenir meilleur", "Eliogabalo" et "Homages"
Publicité
Résumé

La relecture de la "Traviata" de Verdi par le trio Benjamin Lazar, Florent Hubert et Judith Chemla, le sulfureux empereur Héliogobale vu par Thomas Jolly et le troisième disque de Benjamin Grosvenor sont au programme de cette Dispute musicale. Avec Anna Sigalevitch, Emmanuel Dupuy et Arnaud Laporte.

avec :

Emmanuel Dupuy (Rédacteur en chef du magazine Diapason), Anna Sigalevitch (Journaliste et auteure).

En savoir plus

"Dans "Traviata - Vous méritez un avenir meilleur", les spectateurs sont invités dans l'intimité de Violetta à voir de tout près le feu auquel elle se livre, parmi les convives de cette fête musicale et fantasmagorique où se mêlent théâtre et opéra, voix parlées et voix chantées, où la distinction entre instrumentistes et chanteurs se brouille, où Charles Baudelaire se trouve assis près de Christophe Tarkos et où chantent et meurent les fantômes de ce Paris en plein essor industriel dont nous vivons à présent l'avenir."

Benjamin Lazar

Publicité

"Traviata - Vous méritez un avenir meilleur" de Benjamin Lazar, Florent Hubert et Judith Chemla (d’après La "Traviata" de Giuseppe Verdi), mis en scène par Benjamin Lazar, du 17 septembre au 15 octobre au Théâtre des Bouffes du Nord

"Traviata - Vous méritez un avenir meilleur" de Benjamin Lazar, Florent Hubert et Judith Chemla
"Traviata - Vous méritez un avenir meilleur" de Benjamin Lazar, Florent Hubert et Judith Chemla
- ©Pascal Victor

En 1667, Cavalli avait, pour le dernier opéra qu'on lui connaisse, choisi de s’attacher à l'empereur Héliogobale, si jeune et si pervers, qui délaissa l’action politique pour l’inquiétude de sa seule jouissance. Opérant un systématique renversement des valeurs admises, Héliogabale habille les hommes en femmes et place les femmes au sénat, honore les serviteurs dévoyés et humilie les généraux.

"Eliogabalo" de Francesco Cavalli, mis en scène par Thomas Jolly, du 14 septembre au 15 octobre à l’Opéra de Paris – Palais Garnier

"Eliogabalo" de Francesco Cavalli, mis en scène par Thomas Jolly
"Eliogabalo" de Francesco Cavalli, mis en scène par Thomas Jolly
- © Agathe Poupeney/OnP

Le Britannique Benjamin Grosvenor revient avec son 3e album, “Homages”, où se télescopent ses interprétations de Ravel, Mendelssohn, Litz, César Frank ou encore Bach et Chopin.

"Homages" de Benjamin Grosvenor (Decca Classiques)

"Homages" de Benjamin Grosvenor (Decca Classiques)
"Homages" de Benjamin Grosvenor (Decca Classiques)

Le Petit salon de Lucile Commeaux

Tous les jours aux alentours de 21h20 les critiques de la Dispute passent au Petit Salon pour discuter d’un sujet de l’actualité culturelle – nouvelles têtes, polémiques, querelles esthétiques. À retrouver ici.

Programmation musicale

♫ "Parigi o cara" de Giuseppe Verdi

♫ "Alessandro" de Francesco Cavalli

♫ "Fugue : Allegro con fuoco" de Félix Mendelssohn, interprété par Benjamin Grosvenor

Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Eric Loret
Chronique
Antoine Guillot
Antoine Guillot
Antoine Guillot
Chronique
Lucile Commeaux
Lucile Commeaux
Lucile Commeaux
Production déléguée
Virginie Le Duault
Collaboration
Emmanuel Dupuy
Chronique
Yasmine Youssi
Chronique
Joëlle Gayot
Chronique
Marie-Aude Roux
Chronique
Olivier Lamm
Chronique
René Solis
Chronique
Boris Pineau
Boris Pineau
Boris Pineau
Collaboration
Murielle Joudet
Chronique
Julien Gester
Chronique
Thierry Chèze
Chronique
Hugo Cassavetti
Chronique
Romain Burrel
Chronique
Iris Brey
Chronique
Joseph Ghosn
Chronique
Sophie Rosemont
Chronique
Laurent Nunez
Chronique
Daniel Finot
Réalisation
Corinne Rondeau
Chronique
Daniel Martin
Chronique
Harry Bellet
Chronique
Anaël Pigeat
Chronique