France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Ce soir, La Dispute s'intéresse à l'actualité du spectacle vivant en compagnie de nos critiques Anna Sigalevitch de France Culture et Marie-José Sirach du journal L'Humanité **
La Dispute accueille cette semaine l'écrivain Laurent Mauvignier pour nous faire part de ses choix culturels
Au programme ce soir:

Don Quichotte ou le vertige de Sancho
Don Quichotte ou le vertige de Sancho

1605 : le monde occidental bascule vers le pragmatisme rationaliste et l’efficacité. Pour combattre ce nouvel « âge de fer » et « les temps calamiteux » qu’il promeut, le modeste seigneur Quesada décide de se faire armer chevalier et de devenir Don Quichotte. Le paysan Sancho Panza accepte de devenir son écuyer et de l’accompagner dans son invraisemblable mission. Inaptes à l’aventure l’un sans l’autre, ils s’ouvrent ensemble les portes d’une immortelle renommée. Le roman de Cervantès n’est pas une apologie du rêve, mais l’affirmation poétique du pouvoir de transformation que recèlent nos imaginaires. Ce ne sont pas les idées de notre chevalier qui le rendent admirable, elles sont bien trop paradoxales, et ce ne sont pas non plus ses combats car malgré son courage il s’y montre bien trop souvent pathétique ; ce qui fait de Don Quichotte une figure troublante et dynamique, c’est sa capacité à répondre « mot pour mot, fiction pour fiction » au discours de son temps. Aux côtés d’un maître halluciné, Sancho va connaître une expérience initiatique qui le transformera. Don Quichotte ou le vertige de Sancho est le récit de cette transformation. Régis Hebette

Publicité
  • Trahisons de Harold Pinter , mise en scène de Frédéric Bélier Garcia , au Théâtre du Vieux Colombier, du 17 septembre au 26 octobre
Trahisons
Trahisons
- Frédéric Bélier-Garcia

Midi au printemps. Un bar. Au fond de la salle, Jerry et Emma se retrouvent deux ans après leur rupture. Elle est la femme de Robert, éditeur, vieil ami et plus que tout partenaire de squash de Jerry. C’est à partir de ce point que Pinter remonte le cours de cette intrigue amoureuse entre trois amis, renversant le cycle du temps : des séparations aux rencontres, des aveux aux mensonges, des secrets aux trahisons. Dans cette histoire à rebours se tissent et se détissent les énigmatiques liens amoureux et amicaux du trio où chacun a construit sa propre vérité, piégeant les spectateurs pourtant avertis de la chute de l’histoire.

Retrouvez le coup de fil passé au metteur en scène Marcel Bozonnet, pour sa création Jamais mon coeur n'a retiré sa bienveillance à la ville d'Alep et sa co-mise en scène de En Attendant Godot , avec Jean-Imbert-Wild et Lorenzo Malaguerra, dans le cadre des Francophonies en Limousin, du 24 septembre au 4 octobre.
Bien sûr, vous avez rendez-vous avec la revue de presse culturelle d'Antoine Guillot
Et les choix spectacle vivant de notre invité, l'écrivain Laurent Mauvignier:

Écouter

6 min

Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Eric Loret
Chronique
Antoine Lachand
Antoine Lachand
Antoine Guillot
Production déléguée
Emily Barnett
Chronique
Emmanuel Dupuy
Chronique
Yasmine Youssi
Chronique
Alain Spira
Chronique
Joëlle Gayot
Chronique
Nathalie Crom
Chronique
Laurence Millet
Réalisation
Marie-Aude Roux
Chronique
Olivier Lamm
Chronique
René Solis
Chronique
Richard Leydier
Chronique
Pascaline Bonnet
Collaboration
Seham Boutata
Collaboration
Julien Gester
Chronique
David Comeillas
Chronique
Hugo Cassavetti
Chronique
Joseph Ghosn
Chronique
Laurent Nunez
Chronique
Jean-Max Colard
Chronique
Ariel Wizman
Chronique
Daniel Finot
Réalisation
Corinne Rondeau
Chronique
Vincent Huguet
Chronique
Daniel Martin
Chronique