Publicité
En savoir plus

Ce soir, c’est le spectacle vivant en présence des critiques suivants

  • Joëlle Gayot (France Culture)
  • René Solis (Libération)
  • Vincent Huguet (Marianne)

Seront abordés les spectacles suivants :

Publicité

-L'immédiat , de **Camille Boitel ** au Théâtre de Montreuil du 18 mars au 13 avril

L'immédiat
L'immédiat

*« L’immédiat », est un spectacle dont la conception est signée Camille Boitel. Aujourd’hui âgé d'une trentaine d’années, il a suivi les cours de l’école Fratellini, avant de tourner quelques temps avec James Thierrée, comme interprète dans « La symphonie du hanneton »."L’immédiat" a pris forme au fil des années, et au fil des rencontres de Camille Boitel avec une série d’interprètes, pour un spectacle qui s’intéresse au déséquilibre et à la chute.Cela débute dans un petit espace, comme une chambre de bonne tombée en décrépitude, dans laquelle rentre une jeune femme aux épaules tombantes. Mais ses épaules ne seront que le signe avant-coureur de nombreuses chutes à venir, jusqu’aux murs même de la chambrette, pour dévoiler un immense capharnaüm sur le plateau… *

Du son, des bruits, des cris, parfois, quelques bribes de mots, en de rares moments, mais surtout des corps sans genre très définis, qui vont et viennent en tous sens, défiant la pesanteur et la gravité, pour un spectacle qui dure à peine plus d’une heure, et qui sait régulièrement se renouveler, proposer des ambiances et des situations différentes, avec une inventivité et une drôlerie irrésistibles.

Arnaud Laporte

  • Le Prix Martin , d'Eugène Labiche avec une mise en scène de Peter Stein au Théâtre de l'Odéon du 22 mars au 5 mai
Le Prix Martin / photo de répétitions
Le Prix Martin / photo de répétitions

*Cette pièce d’Eugène Labiche, mise en scène par Peter Stein, sera à l’affiche du théâtre parisien jusqu’au 5 mai, et réunit notamment sur scène Jacques Weber, Laurent Stocker, Christine Citti, Jean-Damien Barbin ou encore Pedro Casablanc.Labiche a 61 ans quand il écrit cette pièce. Ce sera son avant-dernière création.En voici l’intrigue.Ferdinand Martin a pour partenaire aux cartes son ami Agénor, lequel entretient une liaison avec la femme de Martin. Ce dernier veut se venger, avec la complicité de son cousin venu des Amériques, Hernandez Martinez. Martin décide d’emmener tout ce petit monde dans les Alpes Suisses pour pousser Agénor dans un précipice. *

La direction d’acteurs de Peter Stein est d’une précision réjouissante, mais il faut dire qu’il a bien choisi ses interprètes, jusqu’au domestique de Martin, Pioncieux, interprété par Jean-Damien Barbin, qui excelle dans le rôle.Je ne suis pas toujours friand des prestations de Laurent Stocker, mais là, je dois bien dire qu’il est saisissant, et qu’il donne à son personnage une ambiguïté très riche.Les partis-pris scénographiques sont également très forts, car il fallait oser ces grands murs noirs, ces grands tapis, et ces grandes images, reproductions géantes de gravures ou de cartes postales.

Arnaud Laporte

Les coups de cœur :

Joëlle Gayot:

à la Maison de la Poésie du 19 au 31 mars

On ne sait comment
On ne sait comment

"Marie-José Malis, une metteur en scène de grand talent, pas assez soutenue par les grands théâtres français, arrive à faire remonter le non-dit qui se trouve dans la pièce de Pirandello et fait résonner le texte grâce à une analyse pénétrante de ses enjeux profonds. Elle est à la fois une intellectuelle avisée mais aussi une femme de plateau qui fait le pari, réussi, que la pensée peut être sensible et émotionnelle. Son spectacle n'en est que plus captivant. Il est servi par des acteurs au jeu parfois un peu maladroit, mais qui nous atteignent et nous touchent profondément. Du coup l'histoire de cet homme qui cocufie son meilleur ami mais qui, pris de culpabilité, décide qu'il faut dire la vérité en toutes occasions, dépasse le somme vaudeville pour atteindre des zones beaucoup plus angoissantes. La représentation est véritablement envoutante."

Joëlle Gayot

Vincent Huguet:

à l**'Opéra Comique** du 17 au 29 mars

Direction musicale : Pascal Rophé

Affiche de La Voix Humaine
Affiche de La Voix Humaine

L'Opéra comique a l'excellente idée de présenter ensemble deux courts opéras, l'un méconnu, "Le secret de Suzanne", l'autre mythique, "La Voix humaine", et si cinquante ans les sépare, ils présentent tout deux une situation amoureuse : une scène de jalousie et une rupture. Dans un beau décor d'Antoine Vasseur, Ludovic Lagarde a su au mieux mettre en scène Anna Caterina Antonacci qui incarne une voluptueuse fumeuse dans ce qui pourrait être une suite des Noces de Figaro puis une belle délaissée à la Man Ray, à l'heure des adieux téléphoniques. Vincent Huguet

Bien sûr, l'immanquable revue de presse culturelle d’Antoine Guillot

Et le coup de fil de passé au** metteur en scène Cédric Gourmelon** pour sa création "Au bord du gouffre" présentée au Festival 360° à la Scène Nationale de Saint-Brieuc, du 26 au 29 mars.

Pastille introductive : Laurent PELLY

Références

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Eric Loret
Collaboration
Didier Méreuze
Collaboration
Antoine Lachand
Antoine Lachand
Antoine Guillot
Production déléguée
Frédéric Bonnet
Collaboration
Frédérique Briard
Collaboration
Florence Ben Sadoun
Collaboration
Emily Barnett
Collaboration
Emmanuel Dupuy
Collaboration
Yasmine Youssi
Collaboration
Alain Spira
Collaboration
Joëlle Gayot
Collaboration
Etienne de Montety
Collaboration
Gwénola David-Gibert
Collaboration
Nathalie Crom
Collaboration
Fabienne Pascaud
Collaboration
Laurence Millet
Réalisation
Lisa Nesselson
Collaboration
Karine Papillaud
Collaboration
Léa Bismuth
Collaboration
Frédéric Ferney
Collaboration
Frédéric Potet
Collaboration
Philippe Delaroche
Collaboration
Marie-Aude Roux
Collaboration
Philippe Régnier
Collaboration
Olivier Lamm
Collaboration
René Solis
Collaboration
Richard Leydier
Collaboration
Mina Dos Santos
Collaboration
Seham Boutata
Collaboration
Patrick Sourd
Collaboration
David Comeillas
Collaboration
Hugo Cassavetti
Collaboration
Joseph Ghosn
Collaboration
Sabine Audrerie
Collaboration
Jean-Baptiste Thoret
Collaboration
Laurent Nunez
Collaboration
Anna Sigalevitch
Collaboration
Anne-Claire Norot
Collaboration
Jean-Max Colard
Collaboration
Charlotte Garson
Collaboration
Daniel Finot
Réalisation
Christophe Conte
Collaboration
Corinne Rondeau
Collaboration
Vincent Huguet
Collaboration
Véronique Mortaigne
Collaboration
Daniel Martin
Collaboration
Raphaël Sorin
Collaboration