"Richard III - Loyaulté Me Lie" et "Iphigénie en Tauride"
"Richard III - Loyaulté Me Lie" et "Iphigénie en Tauride"
"Richard III - Loyaulté Me Lie" et "Iphigénie en Tauride"
"Richard III - Loyaulté Me Lie" et "Iphigénie en Tauride"
Publicité

Au théâtre ce soir : "Richard III - Loyaulté Me Lie" d’après l’œuvre de Shakespeare, et"Iphigénie en Tauride" de Goethe, dans une mise en scène de Jean-Pierre Vincent au Théâtre des Abbesses. Avec Marie-José Sirach, René Solis, Lucile Commeaux et Arnaud Laporte.

Avec

Richard, le rejeton difforme qui a été maudit par sa mère, écarté par ses frères et conspué par la cour d’York, décide de se venger... Nié par les siens, il fera du monde un néant, ne reculant devant aucune abomination pour s’accaparer le trône. Histrion génial et cynique, Richard III est surtout un trou noir qui aspire tout, jusqu’à lui-même...

Jean Lambert-wild et Élodie Bordas s’emparent de ce jeu de massacre, transposé dans l’univers délirant d’une fête foraine. Lui, en pyjama rayé et fraise au cou, incarne le tyran avec l’humour ravageur d’un Joker sans limites ; elle joue à elle seule toutes les reines et tous les complices de Richard III entraînés dans cette furieuse course vers l’abîme. Un incroyable castelet à trappes, peuplé de pantins, baudruches, barbes-à-papa, roues de la fortune et autres attractions de foire, devient le terrain de jeu de cet étourdissant duo de clowns tragiques, cousins maudits de Don Quichotte et Sancho Panza, de Don Juan et Sganarelle, qui seraient comme emportés dans la machinerie d’un théâtre de guignol devenu fou, à l’image même de l’ivresse du pouvoir.

Publicité

"Richard III - Loyaulté Me Lie" d’après "Richard III" de Shakespeare, un spectacle de Jean Lambert-wild, Élodie Bordas, Lorenzo Malaguerra, Gérald Garutti, Jean-Luc Therminarias et Stéphane Blanquet. Au Théâtre de l'Aquarium jusqu'au 3 décembre, puis en tournée jusqu’en janvier 2017. Prochaines dates : le 6 décembre au Carreau à Forbach, du 13 au 17 décembre au Théâtre Dijon Bourgogne, le 10 janvier au Théâtre Edwige-Feuillère à Vesoul.

"Richard III - Loyaulté Me Lie" d’après "Richard III" de Shakespeare, un spectacle de Jean Lambert-wild, Élodie Bordas, Lorenzo Malaguerra, Gérald Garutti, Jean-Luc Therminarias et Stéphane Blanquet
"Richard III - Loyaulté Me Lie" d’après "Richard III" de Shakespeare, un spectacle de Jean Lambert-wild, Élodie Bordas, Lorenzo Malaguerra, Gérald Garutti, Jean-Luc Therminarias et Stéphane Blanquet
- © Tristan Jeanne-Valès

Non, Iphigénie n’est pas morte. Au moment où, sur ordre aux dieux, Agamemnon son père allait la sacrifier, elle fut transportée par Diane en Tauride. Aujourd’hui la Crimée. Des années plus tard, prêtresse du temple de Diane, lieu de paix, Iphigénie protège sa liberté, retrouve son frère Oreste qu’elle sauve de la folie, et son ami l’intrépide Pylade. Si Jean-Pierre Vincent, metteur en scène exigeant et concret a choisi cette pièce, c’est qu’il y rencontre ses personnages : Iphigénie, par sa seule volonté, s’y délivre de la malédiction qui poursuit sa famille, les Atrides ; elle échappe à un mariage de soumission ; et par sa force de conviction elle entraîne Oreste et Pylade dans son combat contre la résignation. Ce poème dramatique un peu fou donne l’occasion à chaque spectateur, aujourd’hui, de refuser le pessimisme qui plombe notre monde.

Colette Godard

"Iphigénie en Tauride" de Goethe, mise en scène de Jean-Pierre Vincent, au Théâtre des Abbesses jusqu'au 10 décembre.

"Iphigénie en Tauride" de Goethe, mise en scène de Jean-Pierre Vincent,
"Iphigénie en Tauride" de Goethe, mise en scène de Jean-Pierre Vincent,

Le Petit salon de Lucile Commeaux

Tous les jours aux alentours de 21h20 les critiques de la Dispute passent au Petit Salon pour discuter d’un sujet de l’actualité culturelle – nouvelles têtes, polémiques, querelles esthétiques. À retrouver ici.

Coups de cœur / coups de griffe

"Si tu m'aimes plus, je me jetterai par la fenêtre de la caravane" d'Alexandre Romanès, au Chapiteau Romanès (Marie-José Sirach)

"The Notebook" d'après "Le Grand Cahier"d’Ágota Kristóf, mise en scène de Tim Etchells, de la Compagnie Forced Entertainment. Au Théâtre de la Bastille jusqu'au 3 décembre (René Solis)

Le coup de fil

Lucile Commeaux appelle ce soir Serge Teyssot-Gay, musicien, pour son spectacle "Kit de survie", le 13 décembre au Théâtre de Sète.

L'équipe

Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Arnaud Laporte
Production
Eric Loret
Chronique
Antoine Guillot
Antoine Guillot
Antoine Guillot
Chronique
Lucile Commeaux
Lucile Commeaux
Lucile Commeaux
Production déléguée
Virginie Le Duault
Collaboration
Emmanuel Dupuy
Chronique
Yasmine Youssi
Chronique
Joëlle Gayot
Chronique
Fabienne Pascaud
Chronique
Marie-Aude Roux
Chronique
Olivier Lamm
Chronique
René Solis
Chronique
Boris Pineau
Collaboration
Murielle Joudet
Chronique
Julien Gester
Chronique
Thierry Chèze
Chronique
Hugo Cassavetti
Chronique
Romain Burrel
Chronique
Iris Brey
Chronique
Joseph Ghosn
Chronique
Sophie Rosemont
Chronique
Laurent Nunez
Chronique
Anna Sigalevitch
Chronique
Charlotte Garson
Chronique
Daniel Finot
Réalisation
Christophe Conte
Chronique
Corinne Rondeau
Chronique
Daniel Martin
Chronique
Harry Bellet
Chronique
Anaël Pigeat
Chronique