Publicité
En savoir plus

La bataille des Dardanelles au service du récit national turc un documentaire de Perrine Kervran, réalisé par Renaud Dalmar

Musée en plein air de Canakkale
Musée en plein air de Canakkale
© Radio France - Renaud Dalmar

Pour commencer il faut comprendre que la bataille de Gallipoli, la bataille des Dardanelles et les guerres de Canakkale, sont une seule et même chose. Une bataille Navale, puis terrestre, au cours de laquelle, les alliés, c’est à dire les britanniques, les australiens, les néo zélandais et les français ont tenté sans succès de s’emparer du détroit des Dardanelles, pour accéder à la mer de Marmara, faire tomber Istanbul puis ouvrir un accès pour soutenir les russes. Alors entre le 18 mars 1915 et janvier 1916 les combats entre les alliés et l’armée ottomane dirigée et soutenue par des officiers allemands furent terribles, les tranchées creusées sur l’étroite péninsule des Dardanelles étant parfois distantes d’à peine 10 mètres…

Publicité

Bref, après des mois d’une campagne stérile, les alliés font tout simplement demi-tour.

Cette campagne est une des plus célèbres victoires ottomane de cette première guerre mondiale. La date du 18 mars notamment est très célèbre, car les champs de mines installés par les ottomans et les allemands et les canons ottomans sont venus à bout de la flotte alliée.

Alors bien sur les allemands et les ottomans n’ont pas pour autant gagné la guerre et Istanbul a fini par être occupée par les alliés. Les australiens quant à eux ont fait du 24 avril , le jour de leur calamiteux débarquement sur la péninsule leur journée nationale et viennent se recueillir sur place chaque année plus nombreux.

L’histoire pourrait s’arrêter là, mais comme souvent c’est ce qu’on en fait après qui est intéressant. Parce que ce qui fait entre autre que cette campagne soit inscrite dans la mémoire des turcs encore aujourd’hui, c’est le rôle et la présence du jeune Mustapha Kemal qui a repoussé avec génie, un des assauts terrestre des alliés et qui sera plus tard le héros de la guerre d’indépendance et le père fondateur de la Turquie moderne et républicaine.

Les kémalistes mettent en valeur depuis toujours cette victoire turque et font passer à tort la guerre de Canakkale comme le début de la guerre d’indépendance, qui ne commence qu’en 1919…

Mais désormais le régime actuel, lui aussi instrumentalise cette bataille, pour en faire une croisade des musulmans contre l'Europe impérialiste et païenne…

Et surtout tout le monde préfère oublier le rôle des allemands dans cette bataille et la mosaïque de religions, de langues et de cultures qui composaient l’armée ottomane, dans laquelle combattaient aussi des arméniens. Et ce sera peut être la plus récente utilisation de cette bataille par le récit national: mettre en avant les soldats morts par milliers et organiser en 2015 de grandes commémorations qui recouvriront ou concurrenceront le centenaire du génocide arménien…

Avec Ayhan Aktar (historien à l’université Bilgi d’Istanbul), Ragip Duran (journaliste), Ulgür Gökhan (maire de Canakkale) Gusel Goncu (journaliste et auteur d’un guide des champs de batille de Gallipoli) Ahmet Kuyas (historien à l’université Galatasaray) Robin Prior (historien à l’université new South wales de Canberra), Alexandre Toumarkine (historien à l’orient Institut d’Istanbul) et Buket Türkmen (sociologue à l’université Galatasarai).

Le détroit des dardanelles vue de la ville de Canakkale
Le détroit des dardanelles vue de la ville de Canakkale
© Radio France - Perrine Kervran

A ECOUTER : Visite de l'exposition à la BNF " Été 1914, les derniers jours de l' ancien monde", avec Frédéric Manfrin et Laurent Veyssiere. 3 ème étape: "l'histoire des idées"

Écouter

6 min

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Françoise Camar
Réalisation
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production déléguée
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Production déléguée