La Hobereaute de Jacques Audiberti, hôtel de Sully, 1969
La Hobereaute de Jacques Audiberti, hôtel de Sully, 1969 - archives de l’Association pour la sauvegarde et la mise en valeur du Paris historique
La Hobereaute de Jacques Audiberti, hôtel de Sully, 1969 - archives de l’Association pour la sauvegarde et la mise en valeur du Paris historique
La Hobereaute de Jacques Audiberti, hôtel de Sully, 1969 - archives de l’Association pour la sauvegarde et la mise en valeur du Paris historique
Publicité

Un documentaire de Victor Macé de Lepinay et Véronique Samouiloff. Pour sauver le Marais encore menacé de destruction au début des années 60, une équipe de jeunes bénévoles organise un Festival dans les cours des grands hôtels particuliers et les églises du quartier.

Le Marais, qui s’étend sur une partie des 3e et 4e arrondissements de Paris, sur la rive droite de la Seine, est aujourd’hui l’un des quartiers les plus célèbres de la capitale. Son nom est devenu une marque que l’on accole à celle des grands magasins ou des boutiques de luxe qui y prospèrent. Mais il n’en a pas toujours été ainsi.

Au début des années 1960, le Marais est un quartier méconnu voire déconsidéré. Les façades noircies, le manque d’éclairage, la vétusté des logements, les difficultés de circulation… Tout cela fait que l’on ne s’y rend guère. Les grands projets urbanistiques qui fleurissent depuis le début du XXe siècle le considèrent volontiers comme un problème. Certains envisagent même de le raser dans sa quasi-totalité.

Publicité

Un jeune ingénieur, Michel Raude, crée alors deux associations qui vont marcher main dans la main sous sa présidence pendant 25 ans : l’Association pour la sauvegarde et la mise en valeur du Paris historique, qui existe encore aujourd’hui, et l’Association du Festival du Marais, dont nous vous racontons aujourd’hui l’histoire.

Avec :

• Su-Lian Neville, historienne de l’art, auteur d’un mémoire sur le Festival du Marais repris dans le livre « Le Marais sauvé par son Festival » (éditions Paris Historique),

• Michel Raude, fondateur et président du Festival du Marais (1962 – 1987),

• Pierre Debauche, metteur en scène,

• Jean-Louis Ricot, vice-président de Paris historique, ancien bénévole du Festival du Marais,

• Alexandre Gady, historien de l’architecture, professeur à Paris IV Sorbonne

Exposition Le Marais en héritage(s) au Musée Carnavalet

Affiche du festival du Marais 1972, Bibliothèque historique de la Ville de Paris
Affiche du festival du Marais 1972, Bibliothèque historique de la Ville de Paris
- R. Cieslewicz

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Production
Françoise Camar
Réalisation
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Véronique Samouiloff
Réalisation
Victor Macé de Lépinay
Production déléguée
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Production déléguée