Manifestation du mouvement de l'Ecole libre, pour la laïcité des écoles, à Bordeaux, le 25 avril 1984, en Gironde, France ©Getty -  Francois DUCASSE
Manifestation du mouvement de l'Ecole libre, pour la laïcité des écoles, à Bordeaux, le 25 avril 1984, en Gironde, France ©Getty - Francois DUCASSE
Manifestation du mouvement de l'Ecole libre, pour la laïcité des écoles, à Bordeaux, le 25 avril 1984, en Gironde, France ©Getty - Francois DUCASSE
Publicité
Résumé

Alain Seksig fut un jeune instituteur dans les années 70 à Belleville. Progressant au sein de l'Education Nationale, jusqu'à devenir inspecteur général, il a été le témoin de l'évolution de la notion de laïcité depuis plus de trente ans. Rencontre

avec :

Alain Seksig (Ancien instituteur, inspecteur général de l'Education Nationale, membre du comité de rédaction de la revue «Hommes et Migrations», instigateur en 2002 du «comité national de réflexion et de propositions sur la laïcité à l'école».).

En savoir plus

Début aujourd'hui avec notre grand témoin Alain Seksig , ancien instituteur dans les années 1970, membre de cabinets ministériels, aujourd'hui inspecteur général de l'Education Nationale, qui fut à l'origine en 2002 du "comité national de réflexion et de propositions sur la laïcité à l'école". Avec lui on verra quelles ont été les évolutions de la notion de laïcité en France depuis une trentaine d'années environ.

L'après mai 68

La laïcité était un acquis. Nous n'avions pas à y revenir et nous étions surtout préoccupés, cinq ans après 68, les jeunes enseignants que nous étions, d'incarner un certain changement. Et lorsque nous commencions comme moi à Belleville en 1973, et que nous avions affaire à beaucoup d'enfants d'origine étrangère dans nos classes, nous pensions qu'il fallait un peu dépoussiérer notre enseignement et faire place à l'expression de cultures différentes. C'est comme ça que les choses ont un peu commencé et que la notion même de laïcité s'en est trouvée au fil des années, un peu altérée. Alain Seksig

Publicité
Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin