Détail de la tapisserie Bestiaire fantastique d'Anglards de Salers
Détail de la tapisserie Bestiaire fantastique d'Anglards de Salers
Détail de la tapisserie Bestiaire fantastique d'Anglards de Salers  - Photographie : Stéphanie Thomas
Détail de la tapisserie Bestiaire fantastique d'Anglards de Salers - Photographie : Stéphanie Thomas
Détail de la tapisserie Bestiaire fantastique d'Anglards de Salers - Photographie : Stéphanie Thomas
Publicité
Résumé

Un documentaire de Stéphanie Thomas et Anne Fleury.

En savoir plus

Depuis plus de 500 ans, la petite ville d’Aubusson située au cœur de le Creuse dans le Limousin, n’a jamais cessé d’élever des moutons, de filer la laine, de la teindre et par dessus tout de réaliser des tapisseries.

Plusieurs versions circulent pour expliquer l'origine de ce savoir faire… aucune n’est vraiment établie.

Publicité

Des maîtres lissiers y ont tissé des oeuvres remarquables… à commencer au XVIe siècle par les feuilles de choux, des verdures ou autres aristoloches.

Ils ont raconté sur leurs métiers de basse lisse des voyages légendaires, représenté des animaux fantastiques, des licornes, des griffons et quelques dindons venus de loin.

Malgré de nombreuses crises, les ateliers d’Aubusson ont réussi à résister, en particulier au tournant du XX eme siècle où de grands artistes (Picasso, Braque, Le Corbusier, Man Ray...) ont fait tisser à Aubusson quand d'autres, comme Jean Lurçat ont tout abandonné pour se consacrer à l'art de la tapisserie.

Sur les deux mille emplois d’il y a un siècle, il reste environ cent vingt filateurs, teinturiers, cartonniers, lissiers, restaurateurs et agents administratifs qui font vivre ce savoir-faire.

Pour découvrir ce savoir-faire, élevé au rang de patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco en 2009, avançons dans la toute récente Cité internationale de la tapisserie d’Aubusson… en compagnie de son conservateur Bruno Ythier.

AVEC

Bruno Ythier, conservateur de la cité internationale de la tapisserie
André Chandernagor
Thomas Bohl
Nicole de Pazzis Chevalier
Thierry Terrade
L’Atelier A deux, à Aubusson

Merci également à :

Patrick et Marie Guillot

A l’atelier à deux
Karine Ringuelet
Emmanuel Gérard, directeur de la cité internationale de la tapisserie
et Jocelyne Allain

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Françoise Camar
Réalisation
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Victor Macé de Lépinay
Production déléguée
Francesca Fossati
Collaboration
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Production déléguée