D'où vient cette petite graine tant appréciée ? Pourquoi en boit-on au quotidien ? Des questions à laquelle répond l'exposition "Café in" le temps d'une balade
D'où vient cette petite graine tant appréciée ? Pourquoi en boit-on au quotidien ? Des questions à laquelle répond l'exposition "Café in" le temps d'une balade
D'où vient cette petite graine tant appréciée ? Pourquoi en boit-on au quotidien ? Des questions à laquelle répond l'exposition "Café in" le temps d'une balade ©AFP - BERTRAND LANGLOIS
D'où vient cette petite graine tant appréciée ? Pourquoi en boit-on au quotidien ? Des questions à laquelle répond l'exposition "Café in" le temps d'une balade ©AFP - BERTRAND LANGLOIS
D'où vient cette petite graine tant appréciée ? Pourquoi en boit-on au quotidien ? Des questions à laquelle répond l'exposition "Café in" le temps d'une balade ©AFP - BERTRAND LANGLOIS
Publicité
Résumé

Ce matin dans la Fabrique on diffuse une balade radiophonique enregistrée au Mucem de Marseille à l'occasion de l'exposition Café In

avec :

Michèle Riot-Sarcey (Professeure émérite d’histoire contemporaine et d’histoire du genre à l’université Paris-VIII, historienne du politique et du féminisme.).

En savoir plus

En première partie de ce vendredi une balade au Mucem de Marseille pour découvrir l'éxposition "Cafe In " avec Jean-François Chougnet, Sylvette Larzul et Patrick Boulanger.

Plus de trois cents œuvres d’art, photographies, objets, gravures, dessins, ouvrages rares, correspondances, archives audiovisuelles et textes inédits illustreront sur plus de 1 000 m² l’histoire du café dans le monde.

Publicité

L’imaginaire contemporain du café est tout entier enraciné, organisé autour du bien-être individuel et collectif des hommes. Les vertus de cette boisson, d’abord médicinale, puis dégustative et conviviale, l’ont finalement emporté sur toutes formes de procès, en particulier religieux. En quelques siècles, le café est certes devenu une gigantesque économie, mais il s’est surtout imposé comme un rituel anthropologique au sens le plus étymologique du terme.

Puisque Léon-Paul Fargue affirme que «Le café est sans doute l’institution la plus solide de France», comment expliquer que son objet soit si méconnu, son histoire si négligée, ses vertus si peu célébrées ? Il y a là un mystère que l’exposition Café in tente de lever, mais aussi la surprise de découvrir au sein de ladite «institution» un matériau scientifique, anthropologique, esthétique et économique que bien peu de rubiacées peuvent révéler.

De la baie à la tasse, c’est l’histoire, la géographie, l’économie, l’environnement, la consommation, la publicité et l’esthétique du café qui se mêlent et s’emmêlent dans un vaste et même univers. Il s’agit in fine de transformer le visiteur/consommateur de café en spectateur éclairé d’une histoire qu’il soupçonnait peu et dont il vient de comprendre qu’elle lui est familière.

En première partie de ce vendredi une balade au Mucem de Marseille pour découvrir l'éxposition "Cafe In " avec Jean-François Chougnet, Sylvette Larzul et Patrick Boulanger.

En deuxième partie on parlera de " L' Atlas des Utopies » en partenariat avec Le Monde et La Vie avec l'historienne Michèle Riot -Sarcey

La "Fabrique de l'autre" de Catherine de Coppet: Aujourd'hui le mot: pétroleuse

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Françoise Camar
Réalisation
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Victor Macé de Lépinay
Production déléguée
Francesca Fossati
Collaboration
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Production déléguée