Dessin du procès de Tony Meilhon en octobre 2015
Dessin du procès de Tony Meilhon en octobre 2015
Dessin du procès de Tony Meilhon en octobre 2015 ©AFP - Benoît Peyrucq
Dessin du procès de Tony Meilhon en octobre 2015 ©AFP - Benoît Peyrucq
Dessin du procès de Tony Meilhon en octobre 2015 ©AFP - Benoît Peyrucq
Publicité
Résumé

Quatrième émission de notre semaine consacrée aux faits divers. Comment les sciences sociales peuvent -elles enquêter sur les faits divers?

avec :

Ivan Jablonka (Écrivain et Professeur à l’université Paris 13.), Léonore Le Caisne (Anthropologue, directrice de recherche au CNRS, co-dirige l’ANR Dervi (Dire, Entendre, Restituer les Violences Incestueuses), un projet de recherche sur la détection de l’inceste).

En savoir plus

Quatrième et dernier temps de notre semaine dédiée à l'histoire des faits divers.

Ce matin deux chercheurs en sciences sociales ayant travaillé et enquêté sur des faits divers nous livrent leur expérience.

Publicité

De leur travail sont nés deux ouvrages, "Laëtitia, ou la fin des hommes" et "Un inceste ordinaire".

Comment l'historien aborde-t-il un fait divers?

Quel est le résultat de son enquête?

Quels principes doit -il appliquer?

Une émission co-animée par Anaïs Kien

Laëtitia Perrais a été enlevée dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011. C’était une serveuse de dix-huit ans domiciliée à Pornic, en Loire-Atlantique. Elle menait une vie sans histoires dans la famille d’accueil où elle avait été placée avec sa sœur jumelle. Le meurtrier a été arrêté au bout de deux jours, mais il a fallu plusieurs semaines pour retrouver le corps de Laëtitia.

(Laëtitia ou la fin des hommes, Ivan Jablonka, Seuil)

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Françoise Camar
Réalisation
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Victor Macé de Lépinay
Production déléguée
Francesca Fossati
Collaboration
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Production déléguée