France et Maroc : timbre postal en hommage a la campagne de solidarite 1954 - 1955
France et Maroc : timbre postal en hommage a la campagne de solidarite 1954 - 1955  ©AFP - Leemage
France et Maroc : timbre postal en hommage a la campagne de solidarite 1954 - 1955 ©AFP - Leemage
France et Maroc : timbre postal en hommage a la campagne de solidarite 1954 - 1955 ©AFP - Leemage
Publicité

Après une semaine consacrée au baccalauréat 2017, nous terminons la semaine avec l'enseignement de l'Islam à l'école, à l'occasion des Rendez-vous d'histoire à l'Institut du Monde Arabe du 18 au 21 mai

Avec
  • Vanessa Van Renterghem historienne et arabisante, est spécialiste du monde arabo-musulman médiéval. Elle est maîtresse de conférences à l’Inalco
  • Annliese Nef maître de conférences à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Nous terminons la semaine avec l'actualité en histoire, à l'occasion des Rendez-vous de l'histoire à l'Institut du Monde Arabe, nous posons la questions à deux historiennes spécialistes du monde arabe: Comment peut -on enseigner l'Islam à l'école aujourd'hui?

58 min

Le programme complet ici

Publicité

La chronique de Catherine de Coppet, La Fabrique de l'autre:

Les "insoumis"

L'histoire nous apprend que les insoumis ne datent pas d'hier! Avant les partisans du mouvement emmené par Jean-Luc Mélenchon, l'expression "les insoumis" a renvoyé en à d'autres groupes dans l'histoire, et en particulier à certains prêtres-ouvriers au début des années 1950. Alors que l’Église souhaitait mettre fin à cette expérience inédite qui permettait d'accéder au monde ouvrier, certains ont désobéi. L'occasion de plonger dans l'après-Seconde Guerre Mondiale, et dans l'histoire des relations entre Église et monde ouvrier.

Hommage

Nous avons appris cette semaine la disparition de Pierre Laborie, professeur à l’université de Toulouse et historien de l’opinion publique pendant la Seconde guerre mondiale. Il avait théorisé, entre autres, le « penser-double », qui lui permettait d’aller au-delà des clivages classiques, entre pétainistes et résistants par exemple, et de travailler sur les attitudes intermédiaires des français pendant l’Occupation. Il avait donné son dernier entretien à la Fabrique en 2011, à l’occasion de la parution de son livre « Le chagrin et le venin- La France sous l’Occupation, mémoire et idées reçues » (Ed Bayard) :

Pierre Laborie dans "la Fabrique de l'histoire" du 28/01/2011

52 min

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Production
Françoise Camar
Réalisation
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Véronique Samouiloff
Réalisation
Victor Macé de Lépinay
Production déléguée
Francesca Fossati
Francesca Fossati
Francesca Fossati
Collaboration
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Production déléguée