Publicité
En savoir plus
de France Observateur au Nouvel Observateur
de France Observateur au Nouvel Observateur

de France Observateur au Nouvel Observateur © novembre 1964

Notre invité de ce lundi est l'un des meilleurs témoins pour nous introduire à la thématique de notre semaine : l'histoire du Nouvel Observateur. Si Claude Estier a peu travaillé dans cet hebdomadaire né en novembre 1964 de la réunion d'équipes de France Observateur et de l'Express, il a en revanche participé aux entreprises de presse qui l'ont précédé. Entré en résistance très tôt, il devient journaliste à la Libération au Progrès puis au journal de la SFIO le Populaire dont il est exclu pour avoir publié un tract titré "Jules Moch, assassin". Favorable à l'union avec les communistes, il critique en effet la participation des socialistes à des gouvernements de coalition. Il entre ensuite à l'Observateur qui vient d'être créé, grâce à l'argent de la mère de Roger Stéphane, par ce dernier, Claude Bourdet de Combat, Gilles Martinet et Hector de Galard. Il s'y occupera de politique et suivra toutes les causes défendues par cet hebdomadaire, du neutralisme des début à l'antigaullisme des années 60 en passant par la grande affaire de cette époque : l'anticolonialisme.

Publicité
Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin