Pas de fête réussie sans champagne ?
Pas de fête réussie sans champagne ? ©Getty - Mark Peterson/Corbis
Pas de fête réussie sans champagne ? ©Getty - Mark Peterson/Corbis
Pas de fête réussie sans champagne ? ©Getty - Mark Peterson/Corbis
Publicité

Direction la bonne, voire la haute société, pour ce second temps de notre semaine consacrée à la fête sous ses différentes formes. Un voyage au coeur de la "mondanité", des réceptions aristocratiques aux fêtes "people"...

Avec

Si l'abolition des privilèges a mis brusquement et définitivement un terme à la toute puissance de l'aristocratie et de la noblesse française, leur préséance financière les a toutefois permis de continuer à faire richement, très richement la fête. C'est ainsi que les mondains et mondaines, les contes de, les barons de, les Bestéguis, les Lopez et autres Rothschild ont pu recevoir majestueusement leurs amis et leurs semblables. Mais les valeurs se perdent et après des siècles de fastes, place aujourd'hui aux strass et aux paillettes. Les temps changent, comme l'argent qui change de mains. Et du point de vue sur l'image de ce monde, place à la vogue people. La presse, elle, se frotte les mains. 

Avec Emmanuel de Brantes, Jean-Luce Huré, Hélène de Turckheim et Pierre Ceyleron

Publicité
  • Réjouissances et mœurs mondaines, un documentaire d'Alain Lewkowicz et Anne Franchini
  • Suivi d'un débat en compagnie de Fabrice d'Almeida 

L'équipe