14 octobre 1936 : des vendeurs d'oignons bretons commencent leur journée de travail à Bristol.
14 octobre 1936 : des vendeurs d'oignons bretons commencent leur journée de travail à Bristol. ©Getty - Colin Brown/Fox Photos
14 octobre 1936 : des vendeurs d'oignons bretons commencent leur journée de travail à Bristol. ©Getty - Colin Brown/Fox Photos
14 octobre 1936 : des vendeurs d'oignons bretons commencent leur journée de travail à Bristol. ©Getty - Colin Brown/Fox Photos
Publicité

Deuxième temps de notre série consacrée à l'histoire de la Bretagne, Emmanuel Laurentin s'entretient avec les historiens Erwan Le Gall et François Prigent autour de leur projet d'une histoire locale de la France, abordée par le prisme de la Bretagne.

Avec
  • Erwan Le Gall Doctorant en histoire contemporaine à l'Université Rennes 2, président de l’association "En Envor"
  • François Prigent Professeur agrégé d'histoire, enseignant au lycée Châteaubriand de Rennes et chargé de cours à l'Université Rennes 2 et à l'IEP de Rennes

"Congés payés, tandems, grévistes à casquette, occupations d’usines, bals populaires, poings levés, Espagne : autant de mots, d’expressions associés dans la mémoire collective au Front populaire", c'est le constat que fait le Musée d'histoire vivante de Montreuil pour inaugurer l'exposition "1936 : Nouvelles images, nouveaux regards sur le Front populaire" en 2016. Mais quelle est la géographie de ces images ? Quelles nuances, quelles spécificités locales y a-t-il eu au sein de cette séquence historique ? C'est à ces questions que se sont attelés Erwan Le Gall et François Prigent dans leur ouvrage C'était 1936 : Le Front populaire vu de Bretagne, mettant notamment en évidence des décalages dans les chronologies nationale/locale.

Et c'est sur un même mode interrogatif que s'ouvre leur second ouvrage : si notre carte mentale de l'année 1958 se focalise sur deux lieux, Paris et Alger, que se passe-t-il entre les deux ? Erwan Le Gall et François Prigent poursuivent ainsi leurs travaux sur l'histoire de la Bretagne avec ce nouveau focus, renversant le jeu d'échelles n'accordant habituellement du sens à l'histoire locale qu'à titre d'exemple illustrant les analyses nationales. 

Publicité

Notre but est de porter des regards décentrés sur l'histoire de manière à ressourcer, au sens propre, l'histoire nationale. Dans les années 1960 on se posait la question de savoir s'il fallait départementaliser l'histoire, c'est-à-dire si l'histoire nationale ne serait qu'une synthèse de monographies départementales menées dans un cadre identique permettant la comparaison et qui produirait des synthèses nationales. On voit aujourd'hui qu'avec les démarches comparatives transnationales, qui sont extrêmement stimulantes puisqu'elles font apparaître une histoire-problème, on a aussi le risque d'une histoire éclatée, hors-sol. Il est nécessaire de revenir à une histoire vue d'en bas, qui appréhende les sociétés dans leur diversité, leur singularité, et dans le cas de la Bretagne il y a une véritable cohérence historique, culturelle, identitaire. François Prigent

L'histoire du tourisme dit beaucoup de cet espace qu'est la Bretagne, finalement très insérée dans un espace national puisqu'il s'agit bien de faire venir des touristes d'ailleurs vers la Bretagne. Mais en même temps en concurrence avec d'autres espaces : c'est là que va se construire ce discours sur la région authentique, magnifique, en opposition avec notamment le Midi de la France. Erwan Le Gall

Les archives diffusées :
- Fête du PCF à Pont-l’Abbé, le 7 août 1938 : l'Internationale (en Breton) de la chorale Labour Hakan.
- Fête du PCF à Pont-l’Abbé le 7 août 1938 : Marcel Cachin /prod Les Films Populaires.
- Discours du général De Gaulle, le 20 septembre 1958 : lors de son "tour de France" une semaine avant le référendum.
- Tour de France, neuvième étape Quimper - Saint-Nazaire, sur les ondes de la RTF le 4 juillet 1958 : André Darrigade, vainqueur de l'étape, reprend le maillot jaune. Journaliste : Jean Quittard.

Musique : Les filles de Saint Malo, Suzy Solidor, 1936.

Retrouvez d'autres émissions consacrées à la Bretagne dans les archives de la Fabrique de l'Histoire :

52 min

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Production
Céline Leclère
Collaboration
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Thomas Dutter
Réalisation
Marie-Laure Ciboulet
Réalisation
Marion Dupont
Collaboration
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Victor Macé de Lépinay
Production déléguée
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Production déléguée