France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
Enseigner l'histoire 1/4
Enseigner l'histoire 1/4

Enseigner l'histoire 1/4 © Perrin

Alors que sonne la cloche de la rentrée des classes, la Fabrique vous propose toute la semaine d'interroger la façon ou les façons d'enseigner l'histoire. Pour ce faire, notre grand témoin de ce jour est Pierre Milza , qui eut entre autres activités d'historien la rédaction de très nombreux manuels scolaires (ainsi que de biographies, autre forme "pédagogique"). Avec lui, en regard des récentes et très controversées lois "mémorielles", ou encore de la recommandation récente de faire lire la lettre d'adieu de Guy Môquet, on aborde ainsi quelques-unes des spécificités propres à la France. Car l'histoire est ici l'objet d'un investissement particulier, notamment du pouvoir politique. Et Pierre Milza de plaider pour une certaine marge de liberté laissée aux enseignants, ou de relativiser le sentiment selon lequel certains pans du passé (tel Vichy ou la guerre d'Algérie) ne seraient pas encore suffisamment abordés dans les classes.

Publicité
Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin