Université de Yale - New Haven Connecticut ©Sipa - @ MARY EVANS/SIPA
Université de Yale - New Haven Connecticut ©Sipa - @ MARY EVANS/SIPA
Université de Yale - New Haven Connecticut ©Sipa - @ MARY EVANS/SIPA
Publicité
Résumé

Un documentaire d’Anaïs Kien, réalisé par Anne Fleury

En savoir plus

Pola va avoir 96 ans, c’est une survivante des camps nazis en Pologne. Je la croise depuis vingt-cinq ans chez ses enfants et quand j’ai commencé à travailler à la radio il a semblé évident à tous, y compris moi-même, que je devais enregistrer son témoignage. Ce moment a été repoussé, nous avions d’autres choses à vivre, mais depuis quelques temps Pola répète souvent qu’elle est fatiguée. Alors un lundi après-midi d’automne, avec sa fille Solange, nous avons pris deux bus, direction Pavillons-sous-bois.

Elle nous attend, comme à son habitude elle a soigné sa tenue.

Publicité

Pola a déjà témoigné, d’ailleurs on peut voir des photos d’elle entourée d’enfants dans une école sur le buffet du salon. Son témoignage ainsi que celui de son mari et de ses sœurs a été filmé par le programme des archives Fortunoff de l’Université de Yale et par une équipe dépêchée par le projet Spielberg. Soixante-dix ans après la libération des déportés, les derniers survivants disparaissent chaque jour. Aujourd’hui ils ne sont plus que quelques-uns. En me renseignant sur les personnes qui l’avaient fait témoigner avant je me rends compte que certains historiens, psychologues ou journalistes ont enregistré des dizaines de survivants de la shoah. Faire témoigner est devenu un de leurs métiers. Si la nécessité d’enregistrer ces récits paraît évidente, comment ont-ils vécu ces rencontres répétées avec l’horreur du génocide juif ? Quelles questions poser, par quoi commencer et quel est le statut de ces « témoignaires » comme les nomme Régine Waintrater ?

Rencontre avec Pola Dymant et sa fille Solange Dymant, Annette Wieviorka, historienne qui a dirigé l’antenne française des archives Fortunoff, Régine Waintrater, psychologue, qui a travaillé successivement avec le programme de Yale et dans le cadre du projet Spielberg, avec Jean-Marc-Dreyfus, historien, qui a collecté des témoignages de survivants notamment pour le musée de l’Holocaust de Washington, Jean-Baptiste Peretié, documentariste, interviewer dans le cadre de la collecte INA/FMS en 2005 et Judith Lindenberg, historienne, qui a dirigé les entretiens filmés initiés par le Mémorial de la Shoah en 2014-2015.

Les liens vers les témoignages :
Ina/FMS
Les archives Fortunoff
Le Mémorial de la Shoah
Fonds David Boder

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Françoise Camar
Réalisation
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Victor Macé de Lépinay
Production déléguée
Francesca Fossati
Francesca Fossati
Francesca Fossati
Collaboration
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Production déléguée