Le président turc Recep Tayyip Erdogan entouré des gardes de son palais présidentiel à Ankara portant des uni-formes de l'armée de l'empire ottoman, lors d’une cérémonie d'accueil pour le président palestinien Mahmoud Ab-bas en janvier 2015
Le président turc Recep Tayyip Erdogan entouré des gardes de son palais présidentiel à Ankara portant des uni-formes de l'armée de l'empire ottoman, lors d’une cérémonie d'accueil pour le président palestinien Mahmoud Ab-bas en janvier 2015
Le président turc Recep Tayyip Erdogan entouré des gardes de son palais présidentiel à Ankara portant des uni-formes de l'armée de l'empire ottoman, lors d’une cérémonie d'accueil pour le président palestinien Mahmoud Ab-bas en janvier 2015 ©AFP - Adem Altan
Le président turc Recep Tayyip Erdogan entouré des gardes de son palais présidentiel à Ankara portant des uni-formes de l'armée de l'empire ottoman, lors d’une cérémonie d'accueil pour le président palestinien Mahmoud Ab-bas en janvier 2015 ©AFP - Adem Altan
Le président turc Recep Tayyip Erdogan entouré des gardes de son palais présidentiel à Ankara portant des uni-formes de l'armée de l'empire ottoman, lors d’une cérémonie d'accueil pour le président palestinien Mahmoud Ab-bas en janvier 2015 ©AFP - Adem Altan
Publicité
Résumé

Comment les conquérants de l'empire byzantin ont-ils progressivement installé leur pouvoir civil et militaire ? Au moyen de quelles innovations administratives ? Le pouvoir du sultan était-il respecté dans l'empire ? De quelle marge de manoeuvre disposent les gouverneurs de province ?

avec :

Benjamin Lellouch (Maître de conférences à l'université Paris-VIII/Vincennes-Saint-Denis.), Odile Moreau (Maître de conférences à l’université de Montpellier III.), Nora Lafi (Chercheuse au Zentrum Moderner Orient (ZMO) de Berlin).

En savoir plus

Emmanuel Laurentin s'entretient avec Benjamin Lellouch, spécialiste de la conquête ottomane de l'Egypte au XVIe siècle, qui évoque les débuts de la construction impériale et avec Nora Lafi, qui a travaillé sur l'administration de la ville de Tripoli aux XVIII-XXe siècle et Odile Moreau, spécialiste de la période des réformes du XIXe siècle, qui expliquent comment la forme impériale a du évoluer pour ne pas disparaître. 

Au centre de cette explication, elles placent la capacité d'adaptation , de souplesse et de médiation dans les rapports entre sujets des provinces et centre impérial.

Publicité
Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Françoise Camar
Réalisation
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production déléguée
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Production déléguée