France Culture
France Culture
Publicité

La rentrée littéraire de septembre a été marquée, d'après la critique, par un nombre plus important qu'auparavant de romans à trame historique : "Démon" de Thierry Hesse, "Jan Karski" de Yannick Haenel, "Des hommes " de Laurent Mauvignier ou "Les sentinelles " de Bruno Tessarech ont - à des titres différents - été remarqués pour leur traitement de l'histoire, différent de celui des historiens. Que disent donc les romanciers que ne disent pas les historiens? Pourquoi sent-on parfois une réticence de certains universitaires en face de cette manière de traiter du passé? C'est ce dont débattent un romancier, Bruno Tessarech , et quatre historiennes et historiens, Annette Wieviorka , Sylvie Thénault , Raphaëlle Branche et Rémi Besson .

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Production