ourquoi s'intéresser à l'art d'accomoder ses cheveux et ses poils ? Comment un sujet si ténu en apparence peut-il amener à se poser de grandes questions ? ©AFP - ARKO DATTA
ourquoi s'intéresser à l'art d'accomoder ses cheveux et ses poils ? Comment un sujet si ténu en apparence peut-il amener à se poser de grandes questions ? ©AFP - ARKO DATTA
ourquoi s'intéresser à l'art d'accomoder ses cheveux et ses poils ? Comment un sujet si ténu en apparence peut-il amener à se poser de grandes questions ? ©AFP - ARKO DATTA
Publicité
Résumé

La pilosité offre de singulières propriétés pour symboliser les différences entre les sexes, entre les statuts sociaux, entre populations voisines ou lointaines mais aussi entre soumis et insoumis, entre l'ordre du monastère et l'errance de l'ermite, entre le civilisé et le sauvage...

avec :

Jean-Marie Le Gall (professeur d’histoire moderne à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne)), Christian Bromberger (Professeur d'ethnologie à l'université de Provence, membre senior de l'Institut universitaire de France (chaire d'ethnologie générale)), Marie-France Auzépy (historienne).

En savoir plus

Trois livres ont été publiés ces derniers mois ou dernières semaines sur les cheveux , la barbe et le poil. La Fabrique en profite pour s'interroger sur ce nouvel objet d'étude. On y apprend comment être prêtre glabre ou non a eu de l'importance lors du Grand Schisme d'Orient, pourquoi les mercenaires suisses portaient la barbe et dans quelles conditions les souverains français abandonnèrent la barbe au XVII ème siècle.

49 min

Une émission entre anthropologie historique et histoire.

Publicité

Débat sur l’histoire de la pilosité avec Marie-France Auzépy , Christian Bromberger  et Jean-Marie Le Gall .

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Charlotte Roux
Réalisation
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production déléguée
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Production déléguée