Publicité
En savoir plus

SAMUEL POZZI (1846-1918), un médecin sur le chemin des dames

Samuel Pozzi par Nadar
Samuel Pozzi par Nadar
- Nadar

Un documentaire de Catherine de Coppet et Anne Fleury.

Publicité

Les gynécologues d’aujourd’hui ne connaissent de lui qu’un instrument chirurgical auquel il a donné son nom : la « pince de Pozzi ». Un bien maigre héritage au regard de ce que Samuel Pozzi, né en 1846, a légué à la gynécologie et plus largement à la médecine. Chirurgien passionné, toujours au fait des derniers progrès médicaux, et notamment la pratique de l’antisepsie, il marque son époque en créant le premier service de gynécologie opératoire en France. Une petite révolution pour les femmes ! En 1890, il rédige un "Traité de gynécologie clinique et opératoire", somme de plus d'un millier de pages qui devient une référence dans l'enseignement médical en France jusque dans les années 1940. Très vite, l’influence de Samuel Pozzi ne se limite pas à son métier : sénateur, il milite pour l’hygiène publique et s’engage en faveur d’Alfred Dreyfus.

Salué par le tout Paris et au-delà de nos frontières, Pozzi laisse derrière lui l’image d’un homme charismatique, profondément humaniste et séducteur. Ce dont témoignent les nombreuses lettres inédites – notamment de Sarah Bernhardt – conservées par sa famille, et qui constituent la trame de ce portrait.

Avec Nicolas Bourdet, arrière petit-fils de Samuel Pozzi, Caroline de Costa, professeure d'obstétrique et de gynécologie, directrice de l'école clinique à la Faculté de médecine James Cook de Cairns (Australie), André Fabre, membre de la Société d'Histoire de la Médecine, et Béatrice Grandordy, pneumologue, ancien chef de clinique et praticien hospitalier du CHU Paris.

Lectures: Louise Belmas, Christophe Brault.

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Charlotte Roux
Réalisation
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production déléguée
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Production déléguée