"Impression, soleil levant" de Claude Monet, 1872 (Paris, musée Marmottan)
"Impression, soleil levant" de Claude Monet, 1872 (Paris, musée Marmottan)
"Impression, soleil levant" de Claude Monet, 1872 (Paris, musée Marmottan) ©Getty - Walter Mori/mondadori portfolio
"Impression, soleil levant" de Claude Monet, 1872 (Paris, musée Marmottan) ©Getty - Walter Mori/mondadori portfolio
"Impression, soleil levant" de Claude Monet, 1872 (Paris, musée Marmottan) ©Getty - Walter Mori/mondadori portfolio
Publicité
Résumé

Semaine consacrée à l'impressionnisme dans une "Fabrique de l'histoire", baptisée exceptionnellement "Fabrique de l'histoire de l'art". Premier épisode qui relate l'histoire du Musée Marmottan, et à travers lui, l'histoire de l'impressionnisme et de ses peintres.

avec :

Claire Durand-Ruel (commissaire d'exposition), Marianne Mathieu (Directrice scientifique du musée Marmottan).

En savoir plus

Balade dans l’exposition du musée Marmottan à l’occasion de l’ouverture de l’exposition consacrée aux collectionneurs de l’impressionnisme et autour de l’anniversaire du musée Marmottan qui fête son 80ème anniversaire. Il possède le premier fonds mondial d’œuvres de Claude Monet et le premier fonds mondial d’œuvres de Berthe Morisot.

Il ne faudrait pas réduire la peinture impressionniste à celle de paysages, les impressionnistes ont beaucoup peint des scènes d'intérieur, des scènes de bonheur familial. Les descendants de ces peintres ont ensuite été les donateurs du Musée Marmottan. Les deux invitées retracent cette histoire du mouvement impressionniste. Le  groupe d'artistes est "longtemps mis au ban du monde artistique" jusque dans les années 1890 lorsqu'ils commencent à être reconnus grâce au soutien de Paul Durand-Ruel. Le succès a commencé à New-York en 1886 grâce à l'ouverture de la galerie de Paul Durand-Ruel dans cette ville où un nouveau marché de l'art s'ouvrait.

Publicité

Peindre en plein air et décider de représenter l'instantané c'est aussi une rapidité d'exécution qui permet de développer un processus de travail qui est différent, qui peut être plus rapide et qui amène à peindre plus rapidement. Celui qui va l'exprimer de la manière la plus complète et la plus synthétique, c'est Monet à travers ses séries, il peignait plusieurs toiles au même moment. Marianne Mathieu

Par les thèmes abordés dans la peinture impressionniste, on se rend compte de combien ces peintres tournaient le dos aux anciens thèmes toujours à la mode dans les années 1870 - les scènes religieuses et mythologiques, les grands personnages - et représentaient bien la vie moderne de leur époque.

La peinture des impressionnistes, cette nouvelle peinture, elle remet en cause la hiérarchie des genres. Elle va peindre l'intimité familiale, c'est-à-dire les scènes du monde moderne, la vie telle qu'elle est, telle qu'elle se présente. De la même manière, la peinture des paysages ne raconte aucune histoire. Ils ne nous donnent aucune information à travers leurs thèmes, seul ce qui compte c'est la manière dont on va le peindre, la couleur que l'on va choisir. (...) Voilà ce qui va intéresser ces peintres et en faire des peintres nouveaux, en rupture avec le salon officiel. Marianne Mathieu

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Françoise Camar
Réalisation
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production déléguée
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Production déléguée