Naissance de la nation ukrainienne
Naissance de la nation ukrainienne ©Getty - omersukrugoksu
Naissance de la nation ukrainienne ©Getty - omersukrugoksu
Naissance de la nation ukrainienne ©Getty - omersukrugoksu
Publicité

Premier volet d'une série de quatre émissions consacrée à l'histoire de l'Ukraine, avec l'historien Daniel Beauvois, spécialiste de l'Ukraine, qui revient notamment sur la naissance du sentiment national ukrainien entre le XVIIIe siècle et le XIXe siècle.

Avec

Emmanuel Laurentin s'entretient avec l'historien Daniel Beauvois de la naissance de l’identité ukrainienne au XVIIIe siècle et de celle de la nation ukrainienne à la fin de la Première Guerre mondiale.

Tout au long de son parcours d’historien, Daniel Beauvois, professeur émérite de l'Université Paris-Panthéon Sorbonne, a travaillé sur les volontés et les processus d’autonomie et d’indépendance à l’œuvre dans les pays du centre-est de l’Europe comme la Pologne et l’Ukraine situés aux marges de l’empire russe. Il revient au début de cet entretien sur les lointaines origines de l'Ukraine, en remontant à la christianisation de ce territoire par Byzance : " Ce vaste espace qu’on appelle au Moyen Age la grande principauté de Kiev, la "Rus", ou encore la Slavia orientalis, a été christianisé par le sud, par Byzance à partir de 988 et jusqu’au XIVe siècle. C'est d'abord la religion orthodoxe qui a constitué la première identité commune à cet immense espace. Mais sur le plan politique, ce territoire n’a pas eu d’existence pendant longtemps, d'ailleurs à l’époque la Russie n’existe pas non plus."

Publicité

Au XVIIIe siècle, l’émergence de l’idée d’indépendance

Ivan Mazepa, hetman des Cosaques d'Ukraine (1644-1709)
Ivan Mazepa, hetman des Cosaques d'Ukraine (1644-1709)
© Getty - Bildagentur-online/Universal Images Group

Après avoir évoqué les différentes invasions qui ont affecté le territoire ukrainien, notamment lituaniennes, Daniel Beauvois revient sur le traité signé en 1654 par le Cosaque Bogdan Khmelnitski qui va ouvrir un siècle d’alliance entre l'Ukraine et la Russie. C'est au XVIIIe siècle qu'émerge de nouveau l'idée d'une indépendance du pays, notamment au travers de la figure d'Ivan Mazepa qu'évoque Daniel Beauvois : "Mazepa avait choisi l’alliance avec les Suédois et espéré que Charles XII viendrait apporter son soutien à son pays. Mais il s’est fait battre par Pierre le Grand comme Voltaire l’a décrit. Si Mazepa, malheureusement pour les Ukrainiens, n’a pas réussi à imposer sa volonté, il marque l’émergence de l’idée d’indépendance. Et il est resté dans les mémoires, il est présent dans toutes les représentations européennes de l’Ukraine au XIXe siècle, dans le grand poème de Lord Byron en 1819, chez Victor Hugo dans Les Orientales, dans la peinture de Delacroix et de Chassériau, dans la musique de Liszt, et dans divers opéras, c’est un personnage qui incarne la liberté ukrainienne de manière très romantique."

Chevtchenko ou le réveil national

Daniel Beauvois évoque encore cette autre figure emblématique de l'identité ukrainienne qu'est Taras Chevtchenko (1814-1861), un ancien serf émancipé par son maître qui avait remarqué ses talents :  "Chevtchenko a été l’un des moteurs d’une société secrète née à Kiev en 1846 et qui défend l’idée que l’Ukraine n’a rien à voir ni avec les Russes ni avec les Polonais, qu’il faut absolument se distinguer de ces deux peuples oppresseurs et omniprésents, et trouver un moyen de créer une fédération slave dans laquelle l’Ukraine aurait une place pleine et entière. Toute l’œuvre de Chevtchenko - qui était d'origine paysanne - reprend et valorise cette tradition des insurgés paysans qui se sont manifestés contre les Polonais à travers tout le XVIIe et le XVIIIe siècle."

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Production
Françoise Camar
Réalisation
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production déléguée
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Véronique Samouiloff
Réalisation
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Production déléguée