La croisière jaune
La croisière jaune ©AFP - Collection Cinema / Photo12
La croisière jaune ©AFP - Collection Cinema / Photo12
La croisière jaune ©AFP - Collection Cinema / Photo12
Publicité

Le cortège s’ébranle en 1931, pour une traversée de l’Asie centrale en voitures autochenilles sous les couleurs de Citroën. Echos sonores de cette équipée motorisée à travers les archives et par ceux qui l’ont racontée.

Après le Sahara et l’Afrique subsaharienne, c’est la troisième expédition du genre organisée par l’entreprise automobile, désormais aguerrie à la promotion de sa marque.

59 min

Exhiber les couleurs de ces automobiles aux quatre coins du monde pour faire vibrer la fibre aventurière du client de Citroën au volant de son auto lors de sa balade dominicale, c’est bien le pari promotionnel de Saint Citron. La Croisière Jaune est aussi l’occasion de faire avancer le cinéma et la science françaises en matière de savoirs exotiques. Si l’empire colonial français est délimité par ses frontières, son rayonnement ne saurait accepter de telles limites. Cependant, le périple ne s’annonce pas aussi harmonieux qu’une réclame publiée dans la presse… Le parcours traverse une Chine en pleine guerre civile et la famine qui ravage le Kazakhstan sous domination soviétique interdit bientôt d’en franchir la frontière. Malgré les préparations techniques et diplomatiques de l’entrepreneur, les réalités géopolitiques et climatiques vont douloureusement contrarier les rêves de gloire des aventuriers embarqués. L’expédition se heurte aux pouvoirs locaux et traverse les guerre civiles.Echos sonores de cette équipée motorisée à travers les archives, par ceux qui l’ont racontée. On y rencontrera notamment André Citroën et Pierre Teilhard de Chardin.

Publicité
Citroën de la Croisière jaune, en 1930
Citroën de la Croisière jaune, en 1930

Avec les voix (archives) de: William Sivel, ingénieur du son, Georges-Marie Haardt, chef du "groupe Pamir", Victor Point, chef du "groupe Chine", Louis Audouin Dubreuil chef du "groupe Pamir", Gustave Kégresse, chef mécanicien, André Reymond, naturaliste, André Sauvage, cinéaste, André Citroën et ses enfants....

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Production
Françoise Camar
Réalisation
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Véronique Samouiloff
Réalisation
Victor Macé de Lépinay
Production déléguée
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Production déléguée