Publicité
En savoir plus

"Au revoir les yoyos"

un documentaire d'Anaïs Kien, réalisé par Françoise Camar

Publicité

Djamel Touhami et Dédé Boiron s'égarent dans les couloirs de la prison St Paul-St Joseph. Les deux anciens détenus comptant respectivement 35 et 17 ans cumulées de diverses peines d'enfermement visitent une dernière fois les couloirs et les cellules qu'ils ont fréquentées durant toutes ces années. Les cellules sont grandes ouvertes, les murs lépreux, dans les sous-sols on patauge dans les flaques d'eau laissées par le ruissellement pluviale en quête de ce qui a été mais que l'on ne regrette pas. Lors des Journées du Patrimoine 2012 les visiteurs, voisins, curieux, familles d'anciens prisonniers se pressent devant l'enceinte du bâtiment désaffecté où l'on peut enfin l'endroit où vivaient ceux que l'on entendait des quais de la gare de Lyon-Perrache, en passant dans la rue ou de sa fenêtre, se livrer au fameux "parloir sauvage". L'établissement pénitentiaire fermé depuis trois ans est désormais destiné à devenir le nouveau campus de l'Université catholique et l'on ouvre ses portes une dernière fois, en l'état, avant de transformer ce lieu d'enfermement en un lieu de connaissance et d'émancipation. Visite particulière aux côtés des anciens prisonniers.

Avec Djamel Touhami, André Boiron, Bernard Bolze, Christian Carlier, Eugène Lampion et les visiteurs.

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Françoise Camar
Réalisation
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production déléguée
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Production déléguée